Claudio Marchi

Maîtrisant les différents aspects de la gestion de médias de
l’audiovisuel dans le contexte de leur exploitation linéaire et
non-linéaire, je souhaite mettre mes compétences au service
des entreprise et institutions opérant dans le secteur des
médias afin de contribuer au succès de leurs activités.

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Raining in the Mountain - la critique du film

 :

Un commerçant entre dans un temple bouddhiste, accompagné de deux voleurs, dans le but de voler un parchemin très précieux. L’abbé doit nommer son successeur, et l’un des prétendants a promis au marchand de lui donner le rouleau en échange de son soutien.

Jours d’amour - la critique du film

Dans un village du Bas-Latium, les deux paysans Pasquale et Angelina attendent de pouvoir se marier. Malheureusement, les deux doivent faire face aux maigres ressources économiques de leurs familles respectives, qui ne peuvent pas se permettre un mariage riche et enviable. Après de longs discussions, les familles proposent aux deux amoureux de résoudre le problème avec une fuite d’amour : après cela, un mariage réparateur implique des coûts bien inférieurs.

Le Cheikh blanc - la critique du film -

Une jeune mariée profite de son voyage de noce à Rome, ou vit la famille de son mari, pour rencontrer son idole, le Cheikh blanc, héros du roman-photo qu’elle lit assidûment.
Le Cheikh blanc est le premier film de Federico Fellini après sa collaboration deux ans plus tôt avec Alberto Lattuada (Les feux du music-all). En 1952, le véritable test derrière la caméra est donc arrivé pour le réalisateur de Rimini. L’histoire se déroule à Rome pendant un weekend à la fin de l’été ; Ivan et Wanda sont deux (...)

Le malin - la critique du film

Hazel Motes vient d’être démobilisé et retourne dans son village situé dans un État du Sud où son grand-père était prêcheur évangélique. La guerre lui a troublé les esprits et une fois installé en ville, il rencontre des êtres aussi déboussolés que lui.

Au-dessous du volcan - la critique du film

Critique : Imprégné par une atmosphère funèbre, présente depuis le générique de début - une parade de squelettes habillés pour la fête des morts - Au-dessous du volcan peut être considéré comme le premier volet d’une trilogie de John Huston dédiée à la réflexion sur la mort. Si dans la comédie noire L’honneur des Prizzi (1985) la mort est pour ainsi dire exorcisée, elle est célébrée dans le chef-d’œuvre Gens de Dublin (1987). Dans Au-dessous du volcan, tiré du roman semi-autobiographique de Malcolm Lowry (par (...)