Georges Ghika

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

1 film noté

1 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

L’annulaire

Ce film ne me fait pas trop penser à l’Empire des sens - beaucoup moins audacieux ! - mais plutôt à Gorge profonde... On sent qu’il existe chez les scénaristes le même goût pour les dialogues d’une nullité absolue et les adverbes lourdauds. Je viens pour l’annonce Je vous attendais. Entrez je vous prie. Allons dans mon bureau, nous serons mieux pour discuter. Le tout est dit avec le même naturel que Clara Morgane et Marc Dorcel dans la fameuse scène de la secrétaire avec son patron. A moins que ce soit l’inverse... Bref, tout l’esthétisme s’envole en fumée dès que l’un des « comédiens » ouvre la (...)

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Cyrano de Bergerac - la critique du film

Le film de Jean-Paul Rappeneau, modèle d’adaptation théâtrale, fut récompensé par dix César.

Un air de famille - la critique

L’un des films cultes de Klapisch. On comprend pourquoi !

Ubu, Artaud et l’absurde

Jarry, ce qu’il a pris, ce qu’il a donné surtout.

Journal sous la terreur - Zinaïda Hippius

La poétesse russe dresse un réquisitoire exemplaire contre la barbarie. Indispensable.

Le journal de guerre de Léon Werth
Déposition, journal 1940-1944

Werth observe au jour le jour les grands et les petits événements de la Seconde Guerre mondiale. Une certaine idée de la France et de la virilité démocratique.

Cette vie mensongère - la critique du livre

A la limite du roman et du scénario, un portrait d’une rare justesse de la déliquescence intellectuelle.

Stephen le héros - James Joyce

La question de la place de l’art et de l’artiste dans un monde vulgaire et obscurantiste posée par un jeune homme de vingt ans. Un jeune homme nommé James Joyce.