Olivier Raynaud

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Bilan 2017 : le top 2017 d’Olivier Raynaud

Robin Campillo, Barry Jenkins, Hubert Charuel et sept autres cinéastes sont plébiscités dans ce top 10.

Closet Monster - la critique du film

Un premier long-métrage maîtrisé et sensible, qui nous plonge dans un univers mêlant poésie et science-fiction. À ne surtout pas laisser au placard !

Borg/McEnroe - la critique du film

Enfin une rivalité épique sur le milieu tennistique au cinéma. Le film fait aisément le break grâce à une réalisation efficace retranscrivant parfaitement les esprits torturés de deux grands champions entièrement dévoués à leur sport.

Kingsman : le Cercle d’or - la critique du film

La franchise so British se taille une suite sur mesure, détonante et visuellement époustouflante, presque à la hauteur de son prédécesseur. Un style assumé et maîtrisé qui débarque avec autorité sur les terres américaines pour de nouvelles aventures assourdissantes.

Capitaine Superslip - la critique du film

Un nouveau film d’animation de David Soren (Turbo) pour le studio Dreamworks. Une comédie inventive, très efficace, prônant le retour aux rêves mais surtout au rire et à l’insouciance de notre enfance. Avec un humour puéril étonnamment jouissif, Captain Superslip divertit et incorpore avec succès le panthéon des bons films du studio de Dragons, Madagascar et Kung Fu Panda.