Charly

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

7 films notés

8 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Kinatay - Brillante Mendoza - critique

Pire film de l’année 2009 ? http://lesitedelaverite.fr Rien de mieux pour exprimer la colère ressentie à la vision de Kinatay que de contrer point après point les qualités vantées ci et là par des journalistes visiblement aveuglés par un prix (honteux) de la mise en scène à Cannes. On nous promet un film étouffant, audacieux, trash, dérangeant, j’en passe et des meilleurs. Mais Kinatay, c’est d’abord l’insondable ennui d’une première heure passée en compagnie de philippins pauvres (pléonasme ?), filmés avec une telle neutralité, une telle distance (oui, car comprenez-vous, Mendoza ne se veut surtout pas « (...)

Lire la suite

Evil dead - la critique

... Ou l’une des plus grandes impostures du cinéma. http://lesitedelaverite.fr Aucun doute là-dessus, Evil Dead marque bien une date dans l’histoire du film d’horreur. Car jusqu’à l’an de grâce 1981, date de sortie du premier opus de Sam Raimi, ce cinéma de genre était subversif, souvent socialement/politiquement engagé et donc d’une certaine façon solennel (citons La Nuit des Morts Vivants, Massacre à la Tronçonneuse ou Carrie en chefs de file ultra premier degré). Par conséquent, côté spectateurs, ça ne rigolait pas non plus ; et si c’était le cas, c’était certainement plus pour se protéger de la (...)

Lire la suite

Le premier jour du reste de ta vie - la fiche

Grossière étude de moeurs. http://lesitedelaverite.fr Le Premier Jour du Reste de ta Vie n’est pas juste un mauvais film. D’ailleurs, s’il se contentait de n’avoir rien à dire on pourrait l’oublier très vite ; mais c’est aussi et malheureusement un film qui donne la nausée. Oui, soyons francs, on est proprement mal à l’aise de constater qu’un pareil produit rencontre un tel succès public (plus d’un million d’entrées) alors qu’il échoue pathétiquement dans tout ce qu’il entreprend. A savoir montrer (voire démontrer) ce qu’est « la vraie vie » de gens « normaux » (ici la famille Duval, un nom vachement normal) (...)

Lire la suite

Mutants - la critique + test DVD

C’est justement quand le film se recentre sur le couple et la maladie qu’il est brillant : http://lesitedelaverite.fr oit-on remercier Alexandre Aja d’avoir relancé le cinéma d’horreur/épouvante français il y a quelques années avec le fulgurant Haute Tension ? Bof. Quelques belles exceptions certes (A l’Intérieur, Ils), mais il suffit de s’en référer à l’un de ses derniers rejetons, Frontière(s), gigantesque navet racoleur tenu par une affiche mensongère (« ce film accumule les scènes de boucheries particulièrement réalistes et éprouvantes ») et un casting digne de La Ferme Célébrités (Samuel Le Bihan, (...)

Lire la suite

Shining - La critique

Et si Kubrick n’était pas si fort ? http://lesitedelaverite.fr Avec Shining, tout semble nous inviter à penser que nous sommes dans le Grand Art. Les effets de caméra ne mentent pas et ils confinent à merveille le climat de surtension. Nous pensons ici au suivi chaotique dans les couloirs de l’hôtel, agrémentant le jeu musical des roulettes du vélo, les plans de cette hache sauvage défonçant une porte, les avancées claudicantes vers une chambre maudite, la donne claustrophobique d’un bain de sang etc. Tout cela est purement magnifique c’est indiscutable ! Du point de vue psychologique, là encore, (...)

Lire la suite