Ciné-Club

Cinq soirées - La critique

Tonalité douce et mélancolique pour cette comédie dramatique presque en...

Les gens de Dublin - La critique

A la fois film sans intrigue porté par l’évidence de ses images et œuvre...

La rue rouge - La critique

Réalisé un an après La femme au portrait dont il reprend de nombreux éléments,...

Esclave de l’amour - La critique

L’attente et la révolution (de velours) selon Mikhalkov. Une partie de...

Le nôtre parmi les autres - La critique

Pour son premier film, Nikita Mikhalkov revêt imper et bottes pour un...