David Desvérité

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Jano : Y a plus un seul endroit tranquille sur la planète !

Depuis presque 20 ans, Jano a fait du carnet de voyage un genre à part entière. Le dessinateur nous parle de cet exercice de style.

Diego Aranega : Focu, c’est la bible des temps modernes !

Diego Aranega nous parle sans langue de bois de Focu, le personnage le plus politiquement correct de la BD.

Pola à 27 ans

La petite-fille de Pola se penche sur la vie de son arrière-grand-mère...

Une adolescente

Un policier se laisse séduire par une adolescente de 15 ans...

Ma vraie vie à Rouen

Durée : 1h42mn
L’argument : Pour son anniversaire, un adolescent prénommé Etienne se fait offrir un caméscope par sa grand-mère. Pratiquant le patinage artistique, le jeune garçon va filmer ses entraînements mais aussi son quotidien. Un jour, il décide que sa mère doit faire connaissance de l’un de ses professeurs...
Coup d’œil : Pour Olivier Ducastel, ce film a tout d’un clin d’œil autobiographique. Présenté en avant première à Dieppe puis à Rouen en présence d’Ariane Ascaride et des réalisateurs avant (...)

The safety of objects

Durée : 2h
L’argument : Le quotidien de quatre familles habitant dans le même quartier. Le destin de tous les personnages se mêlent les uns aux autres : un avocat, une mère de famille, un garçon veillant sur sa mère à l’article de la mort, une femme sur le point de divorcer...
Coup d’œil : Présenté au festival de Deauville en 2002, The safety of objects reprend le procédé déjà utilisé par Robert Altman dans Short cuts, qui avait effectué un savant montage de plusieurs nouvelles écrites par Raymond Carver. (...)

Tortilla soup

Durée : 1h42mn
L’argument : Un ancien cuisinier a instauré un rituel immuable. Tous les dimanches soirs, il réunit ses trois filles pour partager le dîner. Mais ses filles, maintenant adultes, ont désormais des préoccupations très personnelles, révélatrices de leur évolution.
Coup d’œil : Tortilla soup n’est autre que le remake du film intitulé Eat drink man woman (1994). A la place d’un cuisinier taïwanais, Maria Ripoll a mis en scène un cuisinier aux origines latino-américaines. Evidemment, les (...)

Aux couleurs de l’Angleterre - John King

John King continue l’exploration de son domaine de prédilection, les bandes de hooligans, enivrées de nationalisme et de mauvaise bière. Un roman sans fioritures, placé sous le signe de la quête d’identité et du malaise social.

Les chemins de Damas - Pierre Bordage

Suite et fin de La trilogie des prophéties : un petit bijou d’anticipation.

Vous descendez ? - Nick Hornby

On avait laissé Nick Hornby en train de nous raconter ses morceaux fétiches dans 31 Songs. Il revient avec un roman qui parle toujours de musique, mais aussi de mort, d’amour, de bière et de pizzas. Le tout relevé par une louche d’humanité et une sacrée dose d’humour.

La femme sur la plage avec un chien

La vie de personnages qui, alors qu’ils ont tout pour être exceptionnels, sont bien souvent rattrapés par les démons du cœur.

Les miroirs obscurs - Martin Winckler

L’évolution d’une société se décrypte aussi dans ses programmes télé.

Chansons de Gainsbourg en bandes dessinée

Seize titres essentiels de Serge Gainsbourg illustrés par autant de dessinateurs. Périlleux ? Peut-être. Réussi ? Parfaitement.

Evreux : les 20 bougies sont soufflées !

Durant deux jours, Evreux a vibré au son d’une programmation éclectique balayant tous les courants musicaux. Retour sur la vingtième édition du Rock dans tous ses états.

Lemon incest

La petite "Charlotte aux pommes" du papa gagâteau... Ce que Serge a fait de mieux, ce sont ses enfants dira-t-il. Charlotte voit le jour en 1971. En 1974, Gainsbourg écrit La poupée qui fait, Polnareff peut aller se rhabiller, et joue alors au jeune père découvrant les joies de son nouveau quotidien : "C’est une poupée qui fait pipi caca / Une poupée qui dit papa". Il remet ça en 82 sur le deuxième album reggae avec "Shush shush Charlotte". En visionnaire, il signe déjà un couplet testament à (...)

Négatif

Le second album de Benjamin Biolay est tout simplement celui d’un grand artiste.