David Desvérité

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Jano : Y a plus un seul endroit tranquille sur la planète !

Depuis presque 20 ans, Jano a fait du carnet de voyage un genre à part entière. Le dessinateur nous parle de cet exercice de style.

Diego Aranega : Focu, c’est la bible des temps modernes !

Diego Aranega nous parle sans langue de bois de Focu, le personnage le plus politiquement correct de la BD.

David Levien & Brian Koppelman - notes biographiques

Quelques informations sur ce tandem de réalisateurs.

Pavel Lounguine, notes biographiques

Quelques informations sur Pavel Lounguine.

Bio : Peter Mullan

Né en 1954 à Glasgow, Peter Mullan a d’abord été remarqué comme acteur dans des films comme Braveheart ou Trainspotting. Grâce à My Name Is Joe de Ken Loach, il remporte le prix masculin d’interprétation au festival de Cannes en 1998. La réalisation de séries pour la télévision et de plusieurs courts métrages ont précédé la sortie de Orphans, son premier film, en 1997. The Magdalene sisters est son second long métrage.
Filmographie
Orphans (1997)
The Magdalene sisters (...)

Jean Cubaud - notes biographiques

Quelques informations sur Jean Cubaud.

Igby

Durée : 1h37mn
Titre original : Igby goes down
L’argument : Igby décide un beau jour de quitter sa mère et son frère pour aller vivre avec son beau-frère et sa soeur. Il part donc à New York après avoir été renvoyé de son lycée pour tenter d’offrir un sens à sa vie. Il fait la connaissance de Sookie, une jeune fille très particulière...
Coup d’œil : Burr Steers reconnaît avoir été influencé par J.D. Salinger, auteur de L’attrape-cœurs. L’intrigue reprend en effet le thème de la fuite d’un adolescent dans le (...)

Petits crimes dans un âge d’abondance - Matthew Kneale

D’un continent à l’autre, un regard amusé sur des personnages qui se heurtent à la différence culturelle.

La noce d’Anna - Nathacha Appanah - La critique

Natacha Apannah évoque avec talent, tendresse et réussite le temps qui passe et les enfants qui grandissent.

Lunar Park - Bret Easton Ellis - La critique

Ellis effectue une rotation à 180° et s’interroge sur le statut d’écrivain et celui de fils. Un roman aussi déroutant qu’abouti.

Doggy bag, saison 1 - Philippe Djian

Codes et ficelles télévisuels cuisinés à la sauce romanesque par Philippe Djian. La première saison d’une trilogie annoncée.

Owen Noone & Marauder - Douglas Cowie

Douglas Cowie dégaine sa plume pour tailler un costard au milieu de la musique.

Chansons de Gainsbourg en bandes dessinée

Seize titres essentiels de Serge Gainsbourg illustrés par autant de dessinateurs. Périlleux ? Peut-être. Réussi ? Parfaitement.

Evreux : les 20 bougies sont soufflées !

Durant deux jours, Evreux a vibré au son d’une programmation éclectique balayant tous les courants musicaux. Retour sur la vingtième édition du Rock dans tous ses états.

Lemon incest

La petite "Charlotte aux pommes" du papa gagâteau... Ce que Serge a fait de mieux, ce sont ses enfants dira-t-il. Charlotte voit le jour en 1971. En 1974, Gainsbourg écrit La poupée qui fait, Polnareff peut aller se rhabiller, et joue alors au jeune père découvrant les joies de son nouveau quotidien : "C’est une poupée qui fait pipi caca / Une poupée qui dit papa". Il remet ça en 82 sur le deuxième album reggae avec "Shush shush Charlotte". En visionnaire, il signe déjà un couplet testament à (...)

Négatif

Le second album de Benjamin Biolay est tout simplement celui d’un grand artiste.