Jennifer Homère

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Bobby & Peter Farrelly : deux frères à tout prix

Entre provocation et sensibilité, un style doublement particulier.

Jafar Panahi, un Iranien en or

Avec Jafar Panahi, la succession du grand réalisateur iranien Abbas Kiarostami est assurée.

Les invasions barbares

Du "socialisme voluptueux" à la mort des utopies. Arcand remet le couvert dans une comédie humaine sensible et cruelle.

Les amateurs

La banlieue sans clichés, dans une histoire d’amitié truculente.

Nowhere in Africa

Une histoire de déracinement : bouleversante leçon de tolérance et d’humanité.

Les perdants héroïques de Miguel Albero

Les perdants héroïques est une figure rhétorique à lui tout seul : un premier roman sur les débutants... est intriguant et au final plutôt réjouissant.

La consolation des grands espaces - Gretel Ehrlich - la critique du livre

Un livre presque comme un reportage pour découvrir une Amérique intacte et contemplative.

Trois fermiers s’en vont au bal - Richard Powers - critique livre

Le premier roman de Richard Powers. Un avant-goût de sa prodigieuse dextérité.

Le temps où nous chantions - Richard Powers - critique livre

Le grand roman du racisme. Foisonnant, fascinant, inoubliable.

Au beau milieu des choses - Peter Cameron

Romancier subtil et délicat, Peter Cameron se révèle un nouvelliste hors pair qui parvient à capter chez tous ses personnages leur vulnérabilité si humaine.