LeSariDeMadame

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

25 films notés

25 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

Beauté des décors, des costumes, de la lumière + Ambiance étonnament éprouvante pour des nerfs d’enfants dans 1 film qui leur est aussi destiné, ce qui n’est pas pour leur déplaire + Jeu des acteurs enthousiasmant (même si Carrey rappelle quelquefois, heureusement furtivement, le détestable Mask) + Répliques amusantes = 1 très bon moment pour tous. De plus, la morale (inhabituelle elle aussi) fait poser par les enfants des questions délicates et embarrassantes aux parents :-) Cependant, le scénario, qui donne l’effet d’avoir été "raccourci" (pas lu les livres), néglige beaucoup les personnages, nous (...)

Lire la suite

Charlie et la chocolaterie - La critique

Ah ces bandes annonces !!!! Autant celle de Sleepy Hollow était belle et laisser espérer autre chose qu’un film ridicule, autant celle de Charly laissait redouter un film criard et sirupeux : Et dire qu’on a failli ne pas aller le voir !!!8,9,10 et 34 ans qui ont beaucoup beaucoup ri et sont allés le revoir. Johnny Deep : Wahou !!!! Les seconds rôles : comme d’habitude avec Burton, remarquables ! Que ceux qui craignent que le happy end porte atteinte à l’originalité de Burton se rassurent : ce film reste malgré tout très extraordinaire, esthéthiquement bien sur mais surtout par la floppée de (...)

Lire la suite

Atomik Circus

Si vous êtes dans ce cas : Pas + expert ni fan de Paradis que de gore, pas lu ni vu de promo et que vous entrez en salle de ciné l’humeur un peu cafardeuse, vous ressortirez surement avec un grand sourire, plein d’enthousiasme et un besoin d’action qui fait du bien ! Sinon, essayez quand même, ne serait-ce que pour les acteurs : D’abord, ils sont tous hilarants (mention spéciale au Chips !!). Ensuite, Vanessa Paradis est une gueule, une bouffée d’air vif dans la nuée d’actrices trop habituelles mais surtout elle est essentiellement gracieuse et ça c’est délicieux. Enfin, Benoit Poelevorde est lui (...)

Lire la suite

Moulin Rouge - la critique

La dame aux camélias revisitée, une vision fantasmée du "gai Paris", pourquoi pas ? Mais pourquoi pas non plus faire appel à de bons compositeurs plutot que de reprendre ces chanson insipides, beuglées plus souvent que chantées (cf la scène d’introduction, affreuse !). Mc Gregor et les comédies musicales j’adore, Nicole Kidman aussi même si elle ne possède pas la sensualité censée émaner de son personnage, mais là ça m’a paru lourdingue, des décors aux jeux des acteurs, aux chansons qui déboulent comme s’il fallait les placer au mieu d’arriver naturellement. Une scène toutefois est fort jolie et bien placée (...)

Lire la suite

Heat - la critique

D’ordinaire la vie privée des gangsters ne m’interesse pas du tout, trop égoïstes, et les duos entendus gendarme-voleur non plus et puis c’est du déjà vu mais quel film bon dieu quel film ! D’abord tout est beau, tout le temps, et en 1er lieu les acteurs : John Voight est magistral, Al Pacino, De Niro (punaise ce qu’il est attendrissant)et Ashley Judd sont nés pour que ces perso existent. Tous les autres sont excellents (sauf la femme de DeNiro qui ne sait que hocher la tête d’un air entendu et écarquiller les yeux cette gourde !) Mais est-ce qu’il est juste de dire que ce sont les acteurs en 1er lieu (...)

Lire la suite