Critique

CINÉMA

Atomik Circus

Red is dead

Le 22 juillet 2004

Une série Z de luxe roborative et acrobatique.

Galerie photos

  • 25 juillet 2004
    Atomik Circus

    Nul ! Pour du sois disant délire, c’est plutôt un amalgame de clichés "délire"mal ficelés. Peu de surprises, surtout dans l’humour, tout est attendu et on a donc du mal à rigoler. Quant au style cradingue, caméra qui bouge tout le temps, montage rapide etc... il aurait pu être branché il y a 10 ans, à l’époque de Vibroboy par exemple, mais là c’est limite ringard. Rien de révolutionnaire quoi ! On se demande ce que Poelvoorde et Marielle font là. Grosse impression d’avoir perdu mon temps et mon argent en sortant de la projection, dans ce sens là, oui, c’est fort.

  • Indianamou 27 juillet 2004
    Atomik Circus

    Fabulentissime !!!

    Je sors, ou presque, de la salle de ciné où je suis donc allé voir « Atomic Circus » ! Je reprends mes esprits et je vous livre mes impressions…

    Comme dirait Thérèse du « Père Noël est une ordure » devant tant de choix on ne sait par où commencer !!!

    Le scénario, tout d’abord ! Il relègue l’univers fantastico-poétique de « La cité des enfants perdus » de Jeunet au rang d’un nanard de série Z…Si le geste auguste du semeur peut constituer une bonne représentation de l’éternelle renouvellement de la vie, l’écriture de ce scénario donne, quant à elle, une bonne idée de la notion de vide et de néant !

    La réalisation, ensuite ! Quelle finesse, quelle délicatéssesse ! Un conseil : pensez à emmener avec vous un parent parkinsonien afin de vous asseoir dessus durant la projection, non sans l’avoir synchronisé au préalable sur les tressautements intempestifs de la caméra durant les scènes d’action ! Ainsi, vous pourrez pleinement profiter de cette manière avant-gardiste de tenir une caméra !

    Les effets spéciaux : oh comme c’est kitch, oh comme c’est beau ! Avec 3 bouts de tuyaux, 2 ballons de baudruche, quelques frisbees en latex couleur vomi du meilleur goût et des hectolitres d’éosine, l’entreprise du cinéma français -Cocorico- va faire, une nouvelle fois, trembler les majors américaines !!!

    La bande-son :C’est comme Canada-Dry…ça ressemble aux rifts endiablés des boys-friends du Colonel dans « Ne nous fâchons pas »- année 66 tout de même, je me suis documenté - mais remasterisés à la presse hydraulique pour un karaoké paradisien, ectaso-paranoïaque mais loin du lsd-paradisiaque !

    Les acteurs…aahhhhhhh, les acteurs et actrices
    - J.P. Marielle : Galabruellesque !!! De l’époque de l’adjudent-chef Gerber du gendarme et les extra-terrestres…Peut-être a-t-il rencontré une jeune maîtresse très dépensière !!!
    - Vaness Paradis (prononcé Paradaillezze) : La Madonna lyophilisée de la chanson française !Quel talent :réussir au cinéma avec si peu de seins !Je me demande si B.H.L. ou Le Gloupier ne risquent pas de se gourrer tant sa minauderie suante et pseudo érotique ne trouve d’égal que dans la suffissance de celle de sa grande sœur Arielle Domsbale (malheureusement absente du générique)
    - Et cet américain dont j’ai déjà oublié le nom… Il m’a rappelé le ricain de la série les « Globes Trotters »- pour les plus vieux- Tu me diras, ils l’ont peut-être sorti du cryogénisateur !!!
    - Et enfin Poolvoerde, mon chouchou…Il m’a fait penser à Bernard Ménez chantant « Oh,oh,oh Jolie poupée » mais avec la poupée sur la tronche et dans le cul au lieu de l’avoir sur le doigt.

    Et enfin , le bouquet final :THE scène fantastique avec décor en simili image fractale carton-pâte et incrustation vidéo minimaliste…à faire se retourner Stanley Kubrick deux mille et une fois dans sa tombe ! Sans parler de la multiplication de la planche à pain !!!

    Bref les frères « Machin-chose » (vous avez vu comme ça fait bien, en ce moment de co-signer des trucs dans le cinéma, ça fait intellect !) qui nous ont pondu ce chef-d’œuvre -il fallait au moins être deux- peuvent s’enorgueillir d’avoir fait passer leurs prédécesseurs dans le genre, les Bogdanoff, pour de pâles queutards has-been, c’est pas peu dire !!!

    Bref, y’a qu’un truc que je n’ai pas bien aimé, c’est le titre ! Pourquoi « Atomic Circus » ?? Moi j’aurais plutôt penché pour « Authentic Merdus » !!!

  • 28 juillet 2004
    Atomik Circus

    je n’ai jamais vu un film aussi pourri.
    ceux qui disent que c’est un film culte. il faut arreter tout de suite la drogue
    On a plus l’impression que c’est un film promo pour le nouvel album de vanessa paradis qui va peut etre sortir
    Les scenes sont absurdes et n’ont pas de sens

    je vous le dis vraiment et sincerement ce n’est pas un bon film et pourtant j’aime tout les styles

  • Beber le dromadaire 2 août 2004
    Atomik Circus

    ça commence plutot bien et puis ça part en n’importe quoi...non, c’est vraiment mauvais, très sincèrement, meme en etant un fan des series Z a la Ed Wood. Le plus consternant reste la fierté des freres P. d’avoir fait du bon travail...S’autoprocalmer ’film culte’ dès avant la sortie est aussi particulièrement gonflé, et dans ce cas, parfaitement immérité. Franchement sans grand interet.

  • LeSariDeMadame 3 mars 2007
    Atomik Circus

    Si vous êtes dans ce cas : Pas + expert ni fan de Paradis que de gore, pas lu ni vu de promo et que vous entrez en salle de ciné l’humeur un peu cafardeuse, vous ressortirez surement avec un grand sourire, plein d’enthousiasme et un besoin d’action qui fait du bien !

    Sinon, essayez quand même, ne serait-ce que pour les acteurs : D’abord, ils sont tous hilarants (mention spéciale au Chips !!). Ensuite, Vanessa Paradis est une gueule, une bouffée d’air vif dans la nuée d’actrices trop habituelles mais surtout elle est essentiellement gracieuse et ça c’est délicieux. Enfin, Benoit Poelevorde est lui aussi une gueule, et une voix et un jeu aussi remarquables que ceux de Marielle (qui me fait toujours autant penser à mon papa).

    Si le début voix off est très désagréable et poussif, donnant l’impression effrayante et exaspérante d’un "tout carricature", le reste est du tout plaisir : Aucune scène à éviter, pas un temps mort, de l’humour, de la lumière jolie comme tout, du style l’air de rien sauf quand ça peut être amusant.

    Et puis c’est toujours bien les films de réalisateurs amoureux de leur actrice :-)

  • alinea 30 mars 2007
    Atomik Circus

    Poelvoord et Paradis sont excellents... Un scénario délire, des images kitchs, un film décalé à regarder au 3ème degré, du gore rigolo avec des effets spéciaux gros comme des cordes à sauter, il fallait oser ! La scène finale de la moto est étonnante et la mise en scène aussi originale que spontanée. Une invasion d’extraterrestres gratuite et inexpliquée, des morts en veux-tu en voilà, le tout sur une musique gaie et entraînante, ce n’est ni frais, ni angoissant... ça échappe à tous les qualificatifs. De bonnes idées en vrac, des dialogues improbables (cf : 2 flics devant un corps particulièrement mutilé : "je crois qu’elle s’est fait sucer la gueule") Poelvoord qui s’excite sur une petite égratignure de sa voiture alors qu’il vient d’échaper à un tonneau tueur, ça vaut le coup ! Un film Z qui n’a pas d’autre revendication que de ne rien prouver sinon de rire, bêtement peut-être, mais c’est déjà pas mal !

Votre avis

Votre note :
6 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?