Pierre Ajack-Dugant

Etudiant en M1 de lettres modernes, Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

11 films notés

11 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ma mère - la critique du film

Grâce à un trio d’acteurs impeccables (Garrel, Huppert, De Caunes), Ma Mère échappe à la vulgarité et à la gratuité. La mise en scène d’Honoré, inventive, à la frontière du fantasme et du réel, épouse parfaitement la difficulté du sujet. La deuxième partie baigne un peu dans l’amateurisme, mais ne sombre jamais dans le grotesque. La difficulté à voir le film ne tient donc pas, comme on a pu le suggérer, à un manque d’inventivité de la part d’Honoré (ou pire, à une volonté délibérée de mettre mal à l’aise). Elle tient seulement à ce que le tabou de l’inceste demeure solidement ancré dans nos représentations. (...)

Lire la suite

Des hommes et des dieux - la critique

Le succès public du film a eu tendance à dissimuler ce qui reste, fondamentalement, un pari cinématographique : filmer de près une communauté religieuse en proie au doute. La mise en scène épurée, l’interprétation très juste vont à merveille à ce beau drame qui interroge la valeur de nos idéaux dans un registre assez proche (quoique sur un sujet très différent) d’Au Revoir Les Enfants. Forcément un peu didactique, l’ensemble n’en reste pas moins d’une grande force et d’une beauté rare. A voir et à (...)

Lire la suite

Incendies - la critique

Malgré quelques lourdeurs (utilisation de "panneaux" structurant l’intrigue qui créent une distance inutile, recours à des explications superficielles, lenteurs, ...) le film renoue adroitement avec l’univers de la tragédie, ses mécanismes implacables, sa violence sourde et dévastatrice. Les actrices incarnent à la perfection des personnages à fleur de peau, confrontés à l’horreur. Incendies est un voyage forcé, avec ses moments pénibles, mais c’est un voyage d’une force (...)

Lire la suite

La vie au ranch - La critique

Avec une sincérité et une énergie assez rares, le film dresse le portrait d’une jeunesse libre, insouciante et dans laquelle il est facile de se reconnaître. Malheureusement, l’esthétique assez documentaire de l’ensemble ne met pas en valeur les performances d’acteurs / actrices, si bien que les personnages finissent par perdre leur intérêt.

Lire la suite

Kaboom - la critique

Tout à la fois sitcom parodique, teenager ultra-kitsch et thriller lynchien, le film d’Araki est une plongée en apnée dans les peurs et les fantasmes de l’adolescence. On a rarement vu un cinéaste mêler aussi adroitement les genres et brouiller si habilement les frontières du réel et du fantas(ma)tique. Kaboom est une véritable réussite, qui réconcilie à la fois l’exigence d’un cinéma expérimental subversif et l’ambition des films cultes, en empruntant des détours (trop) bien connus - ou qu’on croyait tels. Un film (...)

Lire la suite