Critique

CINÉMA

Kaboom - Gregg Araki - critique

Le 21 mars 2020

D’un récit de campus traditionnel, et révélateur des clichés du teen movie, le cinéaste dérive vite vers le délire explosif, usant volontairement d’effets dépassés et de couleurs fluo criardes pour dépeindre un univers parallèle à celui de la bienséance.

En VOD, SVOD ou Streaming

Galerie photos

Copyright Marianne Williams © Why Not Productions
Copyright Marianne Williams © Why Not Productions
  • Frédéric de Vençay 14 octobre 2010
    Kaboom - Gregg Araki - critique

    Je n’ai vu aucun Araki jusqu’ici, donc je ne sais pas si "Kaboom" est une redite. N’empêche, son petit dernier résume 10-20 ans de cinéma, de télé, d’angoisses existentielles, de théories du complot et d’expérience(s) de jeunesse en un film d’1h25 qui fait boom. Orgasmique et indispensable.

  • roger w 14 octobre 2010
    Kaboom - Gregg Araki - critique

    Et un Araki de plus. Comme toujours formellement brillant, comme toujours foncièrement kitsch et drôle, comme toujours foutraque et bordélique. Mais également comme toujours un peu superficiel et vain, notamment dans une dernière partie qui tente d’organiser un minimum le bordel ambiant en une intrigue totalement artificielle. On ne croit pas une seconde à son complot d’une secte millénariste. Kaboom a également le défaut de ressembler comme deux gouttes d’eau à ses précédents films et n’apporte donc rien à sa filmographie. Cela dit, cela reste toujours pêchu et très agréable à regarder.

  • Pierre Ajack-Dugant 25 octobre 2010
    Kaboom - Gregg Araki - critique

    Tout à la fois sitcom parodique, teenager ultra-kitsch et thriller lynchien, le film d’Araki est une plongée en apnée dans les peurs et les fantasmes de l’adolescence. On a rarement vu un cinéaste mêler aussi adroitement les genres et brouiller si habilement les frontières du réel et du fantas(ma)tique. Kaboom est une véritable réussite, qui réconcilie à la fois l’exigence d’un cinéma expérimental subversif et l’ambition des films cultes, en empruntant des détours (trop) bien connus - ou qu’on croyait tels. Un film grandiose.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.