Critique

CINÉMA

Des hommes et des dieux - la critique

Le dialogue des Cisterciens

Le 28 septembre 2020

Inspiré du drame de moines français installés puis enlevés en Algérie, un film digne et bien interprété, qui a été ovationné au Festival de Cannes 2010.

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

  • Acheter sur Cultura
  • Rakuten

Galerie Photos

  • esdez 19 septembre 2010
    Des hommes et des dieux - la critique

    Première partie intéressante dans la relation de confiance et de compréhension de l’autre malheureusement gâchée par une pesante présence de rituels qui ne peuvent intéresser que les adeptes de cette pratique religieuse mais particulièrement indigeste pour les autres.

  • Pierre Ajack-Dugant 19 décembre 2010
    Des hommes et des dieux - la critique

    Le succès public du film a eu tendance à dissimuler ce qui reste, fondamentalement, un pari cinématographique : filmer de près une communauté religieuse en proie au doute. La mise en scène épurée, l’interprétation très juste vont à merveille à ce beau drame qui interroge la valeur de nos idéaux dans un registre assez proche (quoique sur un sujet très différent) d’Au Revoir Les Enfants. Forcément un peu didactique, l’ensemble n’en reste pas moins d’une grande force et d’une beauté rare. A voir et à revoir.

  • Sébastien Schreurs 24 février 2011
    Des hommes et des dieux - la critique

    Touché par la grâce divine, Xavier Beauvois s’élève à la perfection en relatant le calvaire des moines de Tibhirine, sacrifiés sur l’autel du terrorisme. A l’heure où le débat sur la religion s’embrase à la vitesse d’un feu de paille, Beauvois pose le problème en rejetant les différends idéologiques et leurs conséquences funestes (la symbiose est totale entre les musulmans et les chrétiens du village algérien) ; mais encore plus en éradiquant les amalgames faciles qui conduisent inévitablement à l’intolérance. Effectivement, il illustre astucieusement le terrorisme en le liant à un groupuscule plutôt qu’à un credo religieux. En deux heures de temps (en lieu et place des interminables discussions stériles), il montre à quel point la foi pondérée (comme mode de vie) rassemble les individus et les rend meilleurs. "Aimons-nous les uns les autres." On tient là le film de l’année. Amen.

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.