ceciloule

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

6 films à voir

0 film vu

9 films notés

52 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

2 SÉRIES TV notées

3 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

2 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Papicha - la critique du film

En effet, "un chef d’œuvre", une réalisation universellement féministe et libertaire, un film poignant à l’esthétique soignée et délicate. Certaines scènes et certains mouvements de caméra ne sont pas sans rappeler Dolan ou Mustang mais le film qui en résulte est une réalisation à part entière, bouleversante et à découvrir d’urgence ! (j’en parle plus longuement sur Pamolico, blog de critiques : https://pamolico.wordpress.com/2020/07/11/papicha-mounia-meddour-critique/)

Lire la suite

La Belle Époque - la critique du film

J’avoue être plutôt tout à fait d’accord avec la critique et trouver la notation un peu dure... Le charme suranné de la réalisation m’a séduite, offrant une parenthèse finalement charmante. J’en parle plus longuement sur Pamolico, blog de critiques : https://pamolico.wordpress.com/2020/06/30/la-belle-epoque-nicolas-bedos/

Lire la suite

Le Cas Richard Jewell – la critique du film

Résonances très contemporaines, il est vrai. Pourtant, je n’ai pas réussi à être vraiment, profondément touchée par cette réalisation. Le héros nous bouleverse parfois, à certains moments, mais c’est davantage de l’agacement qui m’a animée pendant presque toute la durée du film... Sans vraiment comprendre pourquoi, je suis donc restée sur ma faim (mon avis ici : https://pamolico.wordpress.com/2020/02/25/le-cas-richard-jewell-clint-eastwood/)

Lire la suite

Chambre 212 - Christophe Honoré - critique

Un "fantastique maelstrom" en effet, plein d’onirisme, de fantaisie et de légèreté mais véhiculant aussi une réflexion plus profonde sur le couple et la fidélité (j’en parle plus longuement ici : https://pamolico.wordpress.com/2020/06/24/chambre-212-christophe-honore/).

Lire la suite

Jojo Rabbit - la critique du film

Poétique et burlesque, oui, vraiment... si les quelques premières minutes peuvent laisser présager du pire, bien vite ce petit blondinet et les frasques de son ami imaginaire, Hitler, nous arrachent un éclat de rire - tout est tourné en dérision et Taika Waititi prend le contrepied de tout misérabilisme grâce à son humour grinçant, à ses acteurs delicieux et à ses décors colorés. Au final, il s’agit d’une jolie ode à la tolérance (mon avis ici : https://pamolico.wordpress.com/2020/02/14/jojo-rabbit-taika-waititi/)

Lire la suite

White Lines - la critique de la série

Une série qui se regarde avec un certain régal, en effet... Régal coupable, certes, mais on binge-watche sans bouder notre plaisir et on savoure le suspense qui fonctionne malgré tout assez bien ! (j’en parle ici : https://pamolico.wordpress.com/2020/06/21/white-lines-alex-pina/)

Lire la suite

Hollywood – la critique de la mini-série

Un peu naïve en effet, un peu trop optimiste et chargée d’espoir. Écran Large considère cette série comme presque uchronique, comme une réécriture du scénario historique à la manière des "et si..." et je trouve que c’est une bonne façon de redorer le blason de Hollywood, réalisation chorale et sympathique s’il en est ! (mon avis ici : https://pamolico.wordpress.com/2020/05/24/hollywood-ryan-murphy-saison-1/)

Lire la suite

The Eddy - la critique de la série

Je n’ai pas réussi à aller au bout... casting 5 étoiles, c’est sûr, jolie BO (dans les 2 premiers épisodes, je ne saurais dire pour le reste) mais quel scénario embrouillé et quel glauque ! Un gâchis, en effet.

Lire la suite

De pierre et d’os – la critique du livre

Je suis plutôt d’accord, même si j’ai regretté qu’une vie soit raccourcie à quelques 200 pages et que les personnages nous soient aussi peu sympathiques... mais votre façon de décrire la poésie qui se dégage de ces pages est vraiment belle et à-propos je trouve (plus d’infos : https://pamolico.wordpress.com/2019/12/15/de-pierre-et-dos-berengere-cournut/).

Lire la suite

Le cœur de l’Angleterre - la critique du livre

Un beau roman choral contemporain, en effet, même si dresser quelques parallèles avec les précédents opus aurait été intéressant. Ils dépeignent de manière peut-être plus juste et plus subtile respectivement les années 1970 et 2000. L’humour so british est toujours au rendez-vous ici mais on regrette les trop nombreuses ellipses qui fractionnent un peu la lecture (mon avis ici : https://pamolico.wordpress.com/2020/03/27/la-trilogie-bienvenue-au-club-jonathan-coe/)

Lire la suite