Christophe Butelet

FILMS

0 films à voir

0 films vus

3 films notés

4 avis de films

TV

0 séries à voir

0 séries TV vus

0 séries TV notées

0 avis de séries TV

BD

0 BD à lire

0 BD lus

0 BD notées

0 avis de BD

MUSIQUE

0 musiques à écouter

0 musiques écoutées

0 musiques notées

0 avis de musique

A voir, à lire, à entendre

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Médiathèque

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Avis

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Martha Marcy May Marlene - la critique + test blu-ray

Il faut d’abord voir le film pour l’actrice, Elizabeth Olsen, formidable. D’un naturel incroyable. Et ce qu’elle dégage avec son visage, c’est très fort. Sinon, le film réussit parfaitement à montrer à quel point la secte démolit son personnage, la déconnecte totalement du monde mais je trouve que le film ne va pas assez loin sur le besoin ressenti par le personnage d’aller au départ vers ce groupe retiré de la société. Il l’aborde rapidement lors d’une scène d’ailleurs très réussie (celle au repas où la jeune fille et son beau-frère partagent violemment leurs opinions) mais il ne va pas plus loin. Le film (...)

Lire la suite

Take Shelter - la critique

Ah mais non, la fin est complètement logique, au contraire. Mieux elle élève l’ensemble du film...

Lire la suite

The American - la critique

Très beau film sur l’incapacité à changer de vie.

Lire la suite

Ses articles

  • FILMS
  • DVD
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes - la critique

Après avoir mis tout le monde d’accord avec The Social Network, David Fincher revient au thriller et nous livre sa version du best-seller Millenium.

Detective Dee : le mystère de la flamme fantôme - la critique

Après le controversé Seven Swords, le génial Tsui Hark revient avec un film en apparence plus assagi. En apparence seulement ?

Outrage - la critique

Takeshi Kitano retourne au film de yakuzas qui ont fait sa renommée. Sans surprise mais efficace.

Unstoppable - la critique

Après la prise d’otage d’un métro, Tony Scott reste sur des rails mais livre un divertissement d’une autre tenue.

L’Ordre et la morale - la critique

Mathieu Kassovitz fait son retour devant et derrière la caméra avec un sujet qui lui tient à cœur, bien loin de ses dernières réalisations hollywoodiennes impersonnelles.