Frédéric Mairy

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

André Franquin

Beaucoup de réjouissante noirceur sur ce site dédié aux Idées noires de l’auteur de BD belge

Les fils de Marie

Durée : 1h39mn
L’argument : Afin de remplacer son fils de quinze ans décédé dans un accident de voiture, Marie passe une petite annonce. Recherche fils sans mère désespérément...
Coup d’œil : Caméra digitale, beaucoup d’extérieurs, lumière naturelle... Les fils de Marie ne cache pas l’influence du Dogme de la bande à Lars von Trier. D’ailleurs Jean-Marc Barr, qui y joue, et Pascal Arnold, qui en a co-signé le scénario, ont réalisé ensemble trois films (Lovers, Being light et Too much flesh) très "dogmiens" (...)

Le tube

Durée : 1h27mn
L’argument : Se demandant pourquoi sa fille de quatre ans regarde la télévision avec autant d’attention, s’interrogeant sur les impacts que peuvent avoir les images sur son cerveau et sur l’ensemble de son organisme, un journaliste mène l’enquête sur ce tube mystérieux...
Coup d’œil : L’enquête qui conduit le journaliste de Genève à Tokyo en passant par New York, Boston, Paris et Toronto, a un même fil conducteur : les théories de Marshall McLuhan, synthétisées dans son "le média est le (...)

Traqué

Durée : 1h35mn
Titre original : The hunted
L’argument : Ils devraient finir par le savoir, ces super flics, que se retirer dans la forêt pour y passer leur retraite ne dure jamais longtemps. Ancien entraîneur des forces spéciales, L.T. va ainsi reprendre du service pour traquer un serial killer, sans doute l’un de ses anciens élèves...
Coup d’œil : Tommy Lee Jones, qui incarne le retraité qui rempile, avait déjà tourné pour Friedkin deux ans plus tôt. Dans L’Enfer du devoir (Rules of engagement), il (...)

Rêve d’usine

Durée : 1h38mn
L’argument : L’usine Epéda de Mer a beau avoir construit les premiers matelas qui portent son nom, elle va fermer. La multinationale à laquelle appartient l’entreprise l’a décidé. Les ouvriers se retrouvent seuls. Mais ne baissent pas les bras.
Coup d’œil : "Je voulais travailler sur un lieu clos, un lieu d’enfermement où l’on est obligé de se rendre chaque jour, a déclaré le réalisateur à L’Humanité. Rêve d’usine est l’histoire d’une usine malade qui s’éteint dans des soubresauts. J’ai été (...)

Un couple épatant

Premier volet de la trilogie de l’année. Finement drôle.

C’était non

Le Traité constitutionnel, enfin !

De la poésie - Philippe Jaccottet

De l’émotion, rien que de l’émotion. Et puis des mots.

Lili, Lolo et les autres

Pommettes relevées, lèvres gonflées, nez effilé... clichés ?

Le jardin des innocents - Kristien Hemmerechts

Un voyage vers l’enfance qui ne guérit rien. Tchekhov n’est pas loin.

Journaliste, Dans les pas d’Hubert Beuve-Méry - François Simon

Une vision du métier dans les pas d’Hubert Beuve-Méry.

Feuilles

Mortes. Celles de Prévert et Kosma. Rappelle-toi, Barbara, cette chanson était la tienne. C’était ta préférée, et chaque fois… ton souvenir et tout ça. Jusqu’au jour où ses amours mortes en auront fini de mourir. Et même après, tu sais, tout restera. Les feuilles, les femmes, les souvenirs, le vent les ramasse à la pelle, aucun n’en finit de mourir et aucun ne manque à l’appel. C’est pas de Serge, ça, mais de Romain Didier. Il disait aussi que la chanson reprenait, "je me souviens, des vers de Prévert, et à (...)

Les Marquises - Jacques Brel

Une île où le temps s’est arrêté. Magie de la poésie et de la tendresse d’un homme qui se savait condamné.

Vincent Delerm

Paresseux, nonchalant et surtout très talentueux.