Frédéric Mairy

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

André Franquin

Beaucoup de réjouissante noirceur sur ce site dédié aux Idées noires de l’auteur de BD belge

Bananas

Un titre en forme de sourire pour 1h22 de délire.

Elisabeta Bostan - notes biographiques

Quelques informations sur Elisabeta Bostan.

Peter Entell - notes biographiques

Quelques informations sur Peter Entell.

Kiju Yoshida - notes biographiques

Quelques informations sur Kiju Yoshida.

Alexandre Sokurov

Quelques informations sur Alexandre Sokurov.

Gratuité

Chantons en chœur le refrain de la rentrée.

Immersion - Alain Fleischer

Dans la capitale de l’humanité survivante, Alain Fleischer invite l’amour, la langue, les images et Shakespeare pour dire la tristesse d’un monde finissant.

Eaux rouillées

Des mots mouillés pour donner un autre goût à la rentrée.

Le passé - Alan Pauls - critique livre

Lauréat du Prix Herralde 2003, Alan Pauls a écrit une histoire de l’amour malade. Sans rémission possible. Mais pas sans humour.

Varamo & Les nuits de Flores de César Aira

Deux romans d’un Argentin détonnant traduits dans un même éclat de rire grinçant.

Feuilles

Mortes. Celles de Prévert et Kosma. Rappelle-toi, Barbara, cette chanson était la tienne. C’était ta préférée, et chaque fois… ton souvenir et tout ça. Jusqu’au jour où ses amours mortes en auront fini de mourir. Et même après, tu sais, tout restera. Les feuilles, les femmes, les souvenirs, le vent les ramasse à la pelle, aucun n’en finit de mourir et aucun ne manque à l’appel. C’est pas de Serge, ça, mais de Romain Didier. Il disait aussi que la chanson reprenait, "je me souviens, des vers de Prévert, et à (...)

Les Marquises - Jacques Brel

Une île où le temps s’est arrêté. Magie de la poésie et de la tendresse d’un homme qui se savait condamné.

Vincent Delerm

Paresseux, nonchalant et surtout très talentueux.