Luis Buñuel

  • SES FILMS
  • SES NEWS
  • SA BIOGRAPHIE
  • VIDEOS
Plus de films
Moins
Plus de news
Moins
Luis Buñuel - notes biographiques

Né en Aragon, terre de fanatisme religieux, Luis Buñuel rejoint Madrid à 17 ans, où il côtoie Dali et Garcia Llorca. Le mouvement surréaliste l’encense à Paris, à la sortie de Un chien andalou, son premier film. Avec L’âge d’or, ses positions farouchement antifascistes lui attirent des problèmes. Ses autres travaux, souvent inspirés par ses traumatismes de jeunesse face à la morale castratrice de l’Eglise ou les brimades de la société bien-pensante, susciteront régulièrement des remous.

Filmographie

- [Un chien andalou]->7192] (1928, en collaboration avec Salvador Dali)
- L’âge d’or (1930)
- Las hurdes (1933)
- Don Quintin, el amargao (1935)
- La fille de Juan Silon (La hija de Juan Simon, 1935)
- Quien me quiere ami ? (1936)
- Gran casino (1946)
- Le grand noceur (1949)
- Los olvidados (1950)
- Pierre et Jean (Una mujer sin amor, 1951)
- La montée au ciel (Subida al cielo, 1951)
- Don Quintin l’amer (La hija del engano, 1951)
- Susana la perverse (Suzana demonio y carne, 1951)
- Les aventures de Robinson Crusoe (Robinson Crusoe, 1952)
- L’enjôleuse (El bruto, 1952)
- El (1952)
- On a volé un tram (La Ilusion viaja en tranvia, 1953)
- Les hauts de Hurlevent (Abismos de pasion, 1953)
- Le rio de la mort (El rio y la muerte, 1954)
- La vie criminelle d’Archibald de La Cruz (Ensayo de un crimen, 1955)
- Cela s’appelle l’aurore (1955)
- La mort en ce jardin (1956)
- La fièvre monte à El Pao (1959)
- Nazarin (1959)
- La jeune fille (The young one) (1960)
- Viridiana (1961)
- L’ange exterminateur (El angel exterminador, 1962)
- Le journal d’une femme de chambre (1964)
- Simon du désert (Simon del desierto, 1964)
- Belle de jour (1966)
- La voie lactée (1969)
- Tristana (1969)
- Le charme discret de la bourgeoisie (1972)
- Le fantôme de la liberté (1974)
- Cet obscur objet du désir (1977)

Plus de vidéos
Moins