Marianne Spozio

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Boccace 70 - la critique

Satire sociale et femmes tentatrices par les quatre réalisateurs phares du cinéma italien de l’époque.

Les proies - la critique

Le plus étrange et le plus angoissant des films de Don Siegel.

Zazie dans le métro - la critique

Malle se permet toutes les audaces et laisse un film raide fou, aussi burlesque qu’onirique.

L’homme des hautes plaines - la critique

Un western d’une violence flamboyante pour marquer d’une pierre blanche la première contribution d’Eastwood au genre.

Les Cheyennes - la critique

Le dernier western de John Ford, un testament lyrique aux accents crépusculaires.

Tribulations d’un stradivarius en Amérique - Frédéric Chaudière

L’histoire véritable (et pourtant à peine croyable) d’un instrument légendaire.

L’homme qui souriait - la critique du livre

Parfaitement emblématique de la série, l’ultime enquête du commissaire Wallander nous plonge dans un monde qu’on souhaiterait autre mais qui est pourtant le nôtre.

L’or, l’âme et les cendres du plomb - Jean-Luc Froissart - la critique

Les grandes heures de la typographie française.

Bienvenue en Palestine - Anne Brunswic

Ramallah comme si vous y étiez. Éclairant et déroutant.

La chorale des maîtres bouchers - Louise Erdrich

Le miracle de la vie, tendre, drôle, et tragique, à travers l’histoire d’une famille d’émigrants allemands aux USA. Un magnifique roman qui pose un regard chaleureux sur l’humanité.

Youpin

Il a porté l’étoile jaune à quatorze ans. Et a continué crânement, sa vie entière. Au temps des vaches maigres, il commençait son tour de chant au Milord l’Arsouille par un grinçant "Bonsoir, je suis le gigolo youpin !". Plus tard, une de ses boutades favorites sera : "Juif, c’est pas une religion. Aucune religion ne fait pousser un nez comme ça !"

Zip

Zip ! Shebam ! Pow ! Blop ! Wizz…

Dutronc

Les deux dandys désabusés faisaient la paire. Ils ont commis ensemble quelques chansons, dont Guerre et pets. Hommage de Serge à Jacques dans Rock & Folk : "Depuis que Dutronc a arrêté, il n’y a plus rien qui m’intéresse dans la chanson française. Si, il y en a un qui continue, c’est moi. Si on me donnait pas mes disques, je les achèterais." (Interview donnée en avril 1979, à son retour de la (...)

Konika

La pub. Celle du mec qui risque de regretter sa gueule dix ans plus tard. Inoubliable ! Gainsbourg avait commencé en 76, avec une campagne pour Woolite, interprétée par Jane Birkin, Brigitte Fossey et Marlène Jobert. Il a continué pendant plus de dix ans à faire le fils de pub, en tant que réalisateur, interprète, compositeur. Souvenez-vous (si vous étiez déjà nés) : les costumes Bayard, les fers à friser Babyliss, les laines Anny Blatt, les soupes Maggi, les jeans Lee Cooper, le dentifrice Pepsodent, (...)