Pierre Langlais

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

2 films notés

2 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

The jacket

Si si, je vous rassure, quand je l’ai vu, il y à deux ans et demi, j’ai bien compris... que c’est un navet :) Chacun son point de vue, vous pouvez aimer, je peux détester, ça ne veut pas dire que je n’ai pas compris... bien à vous.

Lire la suite

Sophie Scholl, les derniers jours - la critique

En effet, Sophie Scholl se disait "apolitique". C’est donc une erreur de ma part. Son père était en revanche communiste. Sans doute était-elle en bonne sympathie avec ses idées, mais ma connaissance historique approximative m’a fait faire un raccourci... Merci pour ce rappel. Pierre

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Alex Rider : Stormbreaker - la critique

Un mix plutôt ennuyant de James Bond et des séries pour jeunes ados, le tout à la sauce british. Gros casting, gros budget, film raté.

Hustle and flow - la critique

Chronique de la vie d’un mac qui se rêve rappeur. Un film entre deux eaux, rude et violent, sauvé et plombé par son ambiguïté.

Trust the man (Chassé-croisé à Manhattan) - la critique

Une comédie au casting soigné, parsemée de franches tranches d’humour, mais terriblement futile.

Café lumière - la critique

En hommage à Ozu, une tranche de vie magnifique de maîtrise, de simplicité, de sensibilité et de poésie du quotidien.

Âge difficile obscur - la critique

L’adolescence, ses peines, ses doutes, sa quête d’identité, le tout filmé avec sincérité et humour. Dommage que le résultat, assez mou, peine autant à décoller des critères du sundancien correct.

An Pierlé & White velvet

Le troisième album de la pimpante Belge est un petit bijoux pop. A dévorer sur place ou à emporter, comme on dit.

Samme stof som stof

Une merveille déconstructiviste, venue du froid, perdue entre Björk et Lars von Trier.

Mind, body and soul

A seulement dix-sept ans, la jeune Anglaise sort un second album impeccable entre soul et R’n’B. Redoutablement efficace et étonnament mature.