Takashi Miike

  • SES FILMS
  • SES NEWS
  • SA BIOGRAPHIE
  • VIDEOS
Plus de films
Moins
Plus de news
Moins
Takashi Miike : il n’y a de l’excès que dans l’excès...

Un touche-à-tout de génie dont chaque film surprend un peu plus.

Diplômé de l’Academy of broadcasting and film de Yokohama, Takeshi Miike débute sa carrière comme assistant réalisateur entre autre pour Shohei Imamura, qui fut son professeur à Yokohama. A l’inverse d’un Takeshi Kitano qui a dû attendre la reconnaissance internationale avant d’être pris au sérieux par le public japonais, Miike a littéralement explosé en 1995, dès son deuxième long métrage : Les affranchis de Shinjuku, qualifié de "grande révélation de l’année" par la très sérieuse Association japonaise des producteurs de films. C’est alors le début d’une décennie prolifique, une vingtaine de films pour le cinéma et une trentaine directement destinés au marché vidéo (la seule année 2002 aura vu la réalisation de huits films de Takashi Miike !).
Takashi Miike est un touche-à-tout déstabilisant, capable d’aborder tous les styles : le film de yakuzas (Dead or alive, Rainy dog), la science fiction (Andromedia, Full metal gokudo), le polar (The guys from paradise), la satire sociale (Salaryman kintaro), le film contemplatif (Bird people from China) ou encore la comédie musicale (The happiness of the Katakuris). Le reste de sa filmographie se partage le droit d’être identifiée comme... inclassable : on peut citer les percutants Audition (1999) et Visiteur Q (2001), tous deux sortis en 2002 sur les écrans français, ou encore la bête de festival Ichi the killer (2001), tiré d’un manga très connu au Japon, dont la réputation sulfureuse n’est plus à faire... Gozu s’est vu sélectionné pour l’édition 2003 de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. Depuis lors, deux films sont arrivés sur les écrans hexagonaux : Three... extremes (dont il a réalisé le second segment, Box), les deux autres ayant été confiés à Fruit Chan et Park Chan-wook) et La mort en ligne.

Filmographie (extraits)

- Shinjuku kuroshakai (Les affranchis de Shinjuku) (1995)
- Gokudo sengokushi : Fudoh (Graine de yakuza) (1996)
- Full metal gokudo (Full metal yakuza) (1997)
- The bird people in China (Chugoku no Chojin) (1998)
- Audition (Odishon) (1999)
- Dead or alive (Dead or alive - Hanzaisha) (1999)
- Dead or alive 2 (Dead or alive 2 - Tobosha) (2000)
- Ichi the killer (Koroshiya 1, Koroshiya Ichi) (2001)
- Visitor Q (2001)
- Dead or alive : Final (2002)
- The happiness of the Katakuris (Katakurike o kofuku) (2002)
- Gozu (2003)
- Three... extremes (2004)
- La mort en ligne (One missed call, 2005)
- Demon pond (Yasha-ga-ike, 2005)
- Crows zero (Kurôzu Zero, 2007)
- Crows 2 (Kurôzu 2, 2009)

Plus de vidéos
Moins