Hara-kiri : mort d’un samouraï - la critique

Mourir comme un homme

Le 5 novembre 2011

Avec ce remake du film classique japonais Kobayashi, Takashi Miike, le maître nippon de l’outrance, surprend avec un film lent, qui s’intéresse davantage aux problèmes de valeurs morales et de classes sociales qu’au maniement du sabre. Une surprise de Cannes qui vaut le détour.

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?