Arthur Champilou

Saint-Maurice-Montcouronne

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Nous, les chiens - Sung-yoon Oh, Lee Choon-baek - critique

Violent, cruel et cependant lucide et honnête, Nous, les chiens n’est pas tendre avec les bêtes, encore moins avec les hommes. C’est pourtant lorsqu’il réconcilie les deux qu’il devient un grand film humaniste.

Funan - Denis Do - critique

Esthétiquement et émotionnellement puissant, Funan est un film d’animation profondément humaniste, en ce sens qu’il place cinématographiquement les personnages au centre de son récit.

Les Indestructibles 2 - Brad Bird - critique

Cette suite des Indestructibles, la meilleure jamais créée par les studios à la lampe depuis celles des Toy Story, est largement à la hauteur de ce que l’on pouvait en attendre. Brad Bird n’a rien perdu de sa puissance créatrice, ni de sa rigueur narrative et artistique. Bien joué !

Cinquante nuances plus sombres - James Foley - critique

Le second volet cinématographique de la saga Fifty Shades est encore pire que le premier. À fuir.

White God - Kornél Mundruczó - critique du film + le test DVD

Un drame poignant, dont les puissantes mâchoires serrent le spectateur à la gorge pour ne plus le lâcher jusqu’au générique de fin.