Camille Lugan

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

12 films notés

16 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Lady Gaga et Beyonce au Telephone : découvrez la vidéo

C’est sûr, le clip "envoie du bois", en revendiquant une esthétique à la fois kitsch et glossy. Un regret pourtant : les intérêts bien sentis de Lady Gaga, qui après un clip de "Bad Romance" déjà bien sponsorisé, s’en donne à coeur joie côté réclame...

Lire la suite

Sherlock Holmes - la critique

Comme la plupart des critiques s’interrogent sur où est passé l’univers de Sherlock Holmes... à la trappe, effectivement, et ça n’est pas plus mal. Plus Watchmen et Wolverine que Miss Marple, dans une ambiance From Hell heureusement plus rythmée, ces aventures ont vraiment un goût séduisant... Dommage qu’à ce prix-là, Guy Ritchie n’ait pas trouvé les moyens d’acheter en plus un scénariste, qui aurait lui aussi donné un petit coup de fouet à un storytelling digne d’un Da Vinci Code version (...)

Lire la suite

Bitch slap : les bimbos s’affichent

J’attends de voir... Après tout, un certain Russ Meyer avait tout compris déjà en 1965, en sortant le sexcellent "Faster, pussycat ! Kill, kill !"...

Lire la suite

Agora - la critique

Plus une toile de maître qu’une fresque illustrative. Le film a une force qui arrête et questionne, le juste ton entre pathos et raison. Il n’est pas dit qu’entre message de tolérance (l’"agora" du titre, où tout le monde peut s’exprimer librement) et le pessimisme d’une cohabitation impossible, Amenabar tranche, et c’est ce qui est incroyablement puissant. Que le film n’ait pas été apprécié, cela se conçoit bien... Il fera frémir les esprits tièdes.

Lire la suite

Fling / Lie to me - Posters

Tiens tiens, "featuring" la très ambiguë Christine, de la saison 4 de "Dexter"...

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Faux-semblants - David Cronenberg - critique

À travers une histoire obsessionnelle de jumeaux gynécologues, Cronenberg nous fait nous balancer entre drame psychologique et horreur pure, explorant son thème favori, le rapport au corps, sous l’angle d’une sensibilité neuve.

Beauty - Oliver Hermanus - critique pour

Présenté à Cannes dans la sélection Un Certain Regard, ce long-métrage sud-africain a conquis jusqu’à la victoire le jury de la Queer Palm. Un film tout à la fois dérangeant et élégiaque, dont l’intensité est résolument due au point de vue qu’il adopte.

La femme sans tête - Lucrecia Martel - critique

Rendre le quotidien plus étrange chaque jour en décalant son regard : une idée intéressante, mais qui peine à prendre consistance et s’essouffle, malgré une interprétation féminine exceptionnelle.

Conte de printemps - La critique

Rohmer ouvre le bal des quatre saisons avec un film frais et piquant, sur l’intrigue, le désir et la philosophie, et qui navigue avec un ton mutin entre la romance et le vaudeville.

Saint Laurent - Bertrand Bonello - critique

Contournant avec élégance le registre pompier du biopic, Bonello livre un portrait en forme d’échantillon d’un « esprit du temps », et un film somptueux sur le désir et la création.

True grit - Charles Portis - critique

Le célèbre film des frères Coen est adapté d’un livre culte de l’auteur américain Charles Portis. Pour sa sortie, les éditions du Serpent à Plumes avaient proposé cette drôle d’aventure littéraire, entre rêve des grands espaces et humour sarcastique...