Camille Lugan

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

12 films notés

16 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Lady Gaga et Beyonce au Telephone : découvrez la vidéo

C’est sûr, le clip "envoie du bois", en revendiquant une esthétique à la fois kitsch et glossy. Un regret pourtant : les intérêts bien sentis de Lady Gaga, qui après un clip de "Bad Romance" déjà bien sponsorisé, s’en donne à coeur joie côté réclame...

Lire la suite

Sherlock Holmes - la critique

Comme la plupart des critiques s’interrogent sur où est passé l’univers de Sherlock Holmes... à la trappe, effectivement, et ça n’est pas plus mal. Plus Watchmen et Wolverine que Miss Marple, dans une ambiance From Hell heureusement plus rythmée, ces aventures ont vraiment un goût séduisant... Dommage qu’à ce prix-là, Guy Ritchie n’ait pas trouvé les moyens d’acheter en plus un scénariste, qui aurait lui aussi donné un petit coup de fouet à un storytelling digne d’un Da Vinci Code version (...)

Lire la suite

Bitch slap : les bimbos s’affichent

J’attends de voir... Après tout, un certain Russ Meyer avait tout compris déjà en 1965, en sortant le sexcellent "Faster, pussycat ! Kill, kill !"...

Lire la suite

Agora - la critique

Plus une toile de maître qu’une fresque illustrative. Le film a une force qui arrête et questionne, le juste ton entre pathos et raison. Il n’est pas dit qu’entre message de tolérance (l’"agora" du titre, où tout le monde peut s’exprimer librement) et le pessimisme d’une cohabitation impossible, Amenabar tranche, et c’est ce qui est incroyablement puissant. Que le film n’ait pas été apprécié, cela se conçoit bien... Il fera frémir les esprits tièdes.

Lire la suite

Fling / Lie to me - Posters

Tiens tiens, "featuring" la très ambiguë Christine, de la saison 4 de "Dexter"...

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Les moissons du ciel - la critique du film

Avant de se taire pendant près de vingt ans, Terrence Malick avait en 1979 enflammé le ciel et les toiles avec un chef-d’œuvre à la fois épique et minimaliste, de toute beauté.

Les chiens de paille - la critique du film

Peckinpah délaisse les étendues désertiques de l’Amérique pour nous plonger au cœur d’un drame de couple dans la campagne britannique. Une expérience d’angoisse intense et prolongée pour le spectateur.

L’amour caché - La critique

Une variation subtile autour d’un sujet psychologiquement difficile. Prestation troublante d’Isabelle Huppert pour un film intéressant, mais qui s’essouffle parfois dans son propre rythme.

2001 : l’odyssée de l’espace - La critique

A l’orée de la conquête spatiale, Kubrick posait la pierre de touche du film de science-fiction. Une œuvre métaphysique et grandiose au rythme envoûtant.

La maison du docteur Edwardes - la critique du film

Hitchcock signe un film à suspense en forme d’introduction à la psychanalyse. Un long-métrage au propos un peu démodé, mais qui comporte de très belles idées visuelles et cinématographiques qui lui consacrent une place entière dans la carrière du maître du suspense.