Eric Françonnet

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Sortie VOD : Matthias et Maxime - Xavier Dolan - critique

Le long-métrage Matthias et Maxime de Xavier Dolan, qui se déroule en territoire familier, au Québec, est disponible en VOD, dès le 30 mars 2020. Le jeune réalisateur canadien, qui aborde la trentaine, en revient à l’amitié précieuse à ses yeux. Il s’empare aussi, avec subtilité et tension dramatique, du sujet de l’homosexualité masculine.

L’édition 2020 du Festival International du Film Policier de Beaune victime du coronavirus

La 12ème édition du Festival International du Film Policier de Beaune pâtit de la pandémie du coronavirus et elle est officiellement annulée. Elle devait se tenir du 1er au 5 avril 2020.

Le Fantôme de Laurent Terzieff - Jacques Richard - critique

Ce documentaire passionnant nous brosse un portrait intimiste et lumineux de l’acteur et metteur scène Laurent Terzieff, disparu il y a bientôt dix ans. Ce dernier a brillé tant sur les planches que devant la caméra, embrassant une carrière d’une exceptionnelle longévité.

Mamacita - la critique du film

Mamacita est le premier film du réalisateur mexicain José Pablo Estrada Torrescano, qui a opté pour un documentaire sur son extravagante grand-mère, promesse qu’il se devait d’honorer. Sous des dehors baroques, se cachent des secrets, comme dans tout édifice familial.

Le Casanova de Fellini - critique de la sortie restaurée

Le Casanova de Fellini, long-métrage du maestro italien de l’onirisme, sorti le 3 mars 1977, nous est de nouveau proposé, par Carlotta Films, dans une magnifique version restaurée, en salles depuis le 11 décembre 2019.

L’ami japonais - la critique du livre

L’ami japonais de Marc Petitjean, paraît ce jour, le 5 mars 2020. Cette biographie fait écho à son documentaire Trésor Vivant sur Kunihiko Moriguchi (2012). L’ouvrage intimiste, consacré au plus connu des maîtres japonais du yuzen, fidèle à cet art ancestral mais également l’ayant révolutionné, est bien écrit et magnifiquement illustré.

Quand l’art contemporain passe à la télévision - la critique du livre

L’ouvrage de Clémence de Montgolfier, Quand l’art contemporain passe à la télévision est issu d’une thèse de doctorat de l’auteure, qui a été récompensée par le Prix de la recherche de l’INAthèque en 2018. Il est publié en collaboration avec l’INA et le Comité Professionnel des Galeries d’Art. Un ouvrage ambitieux et complet sur la question.

La vie est belle, je me tue à vous le dire ! - la critique du livre

Notre avis : Lors d’un funeste mois d’octobre 2006, au milieu de la nuit, Patrick Chesnais, acteur, réalisateur, et scénariste français, aujourd’hui âgé de 72 ans, est confronté à un drame, dont on ne se relève jamais totalement : celui de la perte brutale de son fils Ferdinand, âgé de seulement vingt ans, qui concrétisait le rêve de suivre les traces professionnelles de son père. C’est un accident de voiture sur le périphérique parisien, pris à contresens par le chauffeur en état d’ivresse (deux grammes (...)

La religion de mon temps - la critique du livre

Une nouvelle édition bilingue, de La religion de mon temps, recueil poétique de Pier Paolo Pasolini, initialement édité en mai 1961, paraît le 19 février 2020. Elle est le fruit du travail minutieux et génial du traducteur René de Ceccatty et elle est assortie d’une préface détaillée. Cette initiative des éditions Payot et Rivages, en format de poche, est à saluer.

Me sauve qui peut ! - La critique du livre

Me sauve qui peut ! est le récit autobiographique d’une jeune femme juive, fuyant la Gestapo et la déportation, dans le Berlin des années 1940.