Julien Dugois

Paris 12ème

FILMS

0 films à voir

0 films vus

1 films notés

1 avis de films

TV

0 séries à voir

0 séries TV vus

0 séries TV notées

0 avis de séries TV

BD

0 BD à lire

0 BD lus

0 BD notées

0 avis de BD

MUSIQUE

0 musiques à écouter

0 musiques écoutées

0 musiques notées

0 avis de musique

A voir, à lire, à entendre

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Médiathèque

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Avis

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

LBJ - la critique du film

L’homme que je qualifie d’intègre est le personnage du film. Moi aussi j’aurai préféré un film qui ose sous-entendre que le vice-président fut impliqué dans l’assassinat de JFK. Ce n’est pas le cas mais ça ne m’empêche de trouvé l’angle d’approche intéressante.

Lire la suite

Ses articles

  • FILMS
  • DVD
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Cannes 2018 : Le Grand Bain - la critique du film

La magnifique bande de pieds nickelés formée par Amalric, Poelvoorde, Canet et Katerine ne fait pas que s’imposer comme un nouveau parangon du charme viril, c’est aussi la dream team sur laquelle on peut compter dynamiter la comédie franchouillarde.

Mon ket - la critique du film

Essayer de nous faire croire que toutes ses saynètes s’emboîtent dans un scénario cohérent n’est certainement pas le canular le plus élaboré de François Damiens. Ses impostures restent des vignettes amusantes : alors pourquoi ne pas se faire piéger pour en profiter ?

Cannes 2018 : Le Poirier Sauvage - la critique du film

Se prétendre une vocation d’artiste n’est-il qu’une chimère qui cache une peur de marcher dans les pas de ses parents ? Répondre à cette question intime est la clef du passage à l’âge adulte. C’est aussi celle que se pose Sinan, alter ego rajeuni de Nuri Bilge Ceylan, dans ce magnifique long-métrage, apothéose d’une carrière déjà si riche.

Une affaire de famille - la critique de la Palme d’Or 2018

Malgré la banalité de son titre français, le nouveau film de Kore-eda n’est pas qu’une énième histoire de famille. C’est l’occasion pour lui de creuser un terreau sociétal auquel il s’était peu frotté, et de le faire avec la finesse qu’on lui connaît. Un coup de cœur.

BlacKkKlansman (Grand Prix du Jury Cannes 2018) - la critique du film

Un pamphlet anti-Trump qui ne fait pas dans la demi-mesure, et qui s’avère même franchement lourdingue. Heureusement, l’aspect polar, aux relents kitsch et burlesques, fonctionne bien, porté par un casting de choc.