Laurent Garreau

Laurent Garreau, chargé de mission au Centre pour l’Education aux Médias et à l’Information. Formateur en éducation à l’image, il intervient dans l’enseignement supérieur.

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

1 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

1 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Fahim - la critique du film

Un film généreux, qui laisse à penser que l’humanisme envers les réfugiés est encore possible, malgré quelques grosses ficelles scénaristiques

Thalasso - Guillaume Nicloux - critique

Guillaume Nicloux signe un film décalé sur la fin de vie, sur la vieillesse, sur la foi, sur la superstition, sur la résurrection des corps et les passions de l’âme qui accompagnent tous ses mouvements. Enthousiasmant au sens étymologique de "transport divin".

Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient 2020 - Le Palmarès

En cette quinzième édition du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient, c’est aux confins de l’Iran et de l’Algérie que les festivaliers voyagent. La compétition en porte la trace.

42e Festival international des Films de Femmes

Jackie Buet, directrice du Festival et son équipe, ont présenté le programme de la prochaine édition de l’évènement au Cinéma Les 7 parnassiens le 20 février. Les "Parnassiennes" étaient au rendez-vous.

Haingosoa - la critique du film

Ce premier long métrage d’Edouard Joubeaud s’inspire de son expérience personnelle, de ses amitiés et sympathies en « Malagasy ». Entre approche documentaire et fiction inspirée de faits réels, le thème de cette jeune mère qui lutte pour une vie meilleure est universel.

Le Flambeur de la Caspienne de Jean-Christophe Rufin - la critique du livre

Jean-Christophe Rufin rempile avec Aurel Timescu, son personnage désormais récurrent de petit consul qui, cette fois, mène l’enquête à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan, sur la mystérieuse disparition de l’épouse d’un Ambassadeur de France, fébrile et secret.

La Folle histoire du Katorza - C. Grimault, M. Maesen, S. Pajot - la critique du livre

Ecrite par un journaliste de Presse Océan, la directrice et le directeur adjoint du cinéma éponyme, cette histoire centenaire du Katorza retrace plus d’un siècle de cinéphilie à la nantaise. Cette leçon très imagée et riche en photographies intéressera cinéphiles et curieux, au-delà des Nantais qui ont fait de ce lieu une institution incontournable.

Un millionnaire à Lisbonne - critique

L’apogée et la fin de la vie du mystérieux Arménien qui a régné sur le monde du pétrole et sur celui de l’art. Une aventure du XXème siècle particulièrement passionnante et instructive.

Une histoire des banlieues françaises - la critique de l’essai

Cette histoire des banlieues est née d’une colère face au constat de l’incapacité de la société française, et particulièrement de ses décideurs, à reconnaître l’histoire des enfants de l’immigration postcoloniale et des territoires où ils résidaient. Incapacité constatée à l’occasion de la commémoration des trente ans de la marche dite « des Beurs », en 2013.

Pour rendre justice à cette histoire et esquisser un récit national qui intègre cette épopée, il fallait raconter le parcours d’une génération de Français, depuis le milieu des années 1970 et la fin de la construction des grands ensembles, la fermeture des frontières, le regroupement familial, la crise économique, jusqu’aux attentats de 2015. Il fallait retracer l’émergence des banlieues dans leur ensemble : une aventure complexe qu’aucun livre n’avait encore narrée de manière globale. À travers elle, se comprennent les fractures qui traversent la France d’aujourd’hui et se dessine aussi, peut-être, la promesse d’un nouvel avenir.

La mort de la Terre - la critique du livre

J.-H. Rosny aîné, l’auteur de La guerre du feu , est l’une des figures de proue du mouvement littéraire français du merveilleux scientifique, à l’honneur dans la collection Les Orpailleurs de BNF Editions. Profitant de la réédition de son « conte » visionnaire, La mort de la terre, près de 110 ans plus tard, la BNF a compilé plusieurs récits de cet auteur prolifique et original.