François Roque

J’écris mes humeurs de cinéphile qui ne va plus au cinéma au cause du bruit du pop-corn et surtout de la mort du 35 mm, mais qui se gave de dvd et Netflix. Et je ne me pignole pas (ou plus) dans mes articles, la lecture des « Cahiers du cinéma » dans les années 70/80 m’a cramé trop de neurones…

Sinon, j’ai écrit "125 ans de cinéma, 125 films", c’est là : www.facebook.com/125ansdecinema125films/

Enfin, je suis aussi là : https://twitter.com/imposture

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

2 films à voir

13 films vus

14 films notés

2 avis de film

TV

1 série TV à voir

40 SÉRIES TV vues

38 SÉRIES TV notées

1 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

1 livre lu

1 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

1 musique notée

1 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Sorry to bother you - la critique du film

Séance rattrapage dvd hier soir. Si par moment l’interprétation et la réalisation faiblissent, l’ambiance générale assez déroutante, et les "délires" finaux employés pour appuyer le propos politique donnent à ce film un cachet exceptionnel, surtout pour une première réalisation truffée de clins d’œils (Michel Gondry, fallait oser !). Dans les bonus du dvd un entretien du réalisateur éclairant sur son process de travail…

Lire la suite

Les fils de l’homme - la critique du film

Film majeur du genre dystopique. Chef d’œuvre. C’es tout. (5 étoiles, le truc est encore bugué depuis le changement ;-)

Lire la suite

Mindhunter saison 2 - la critique (sans spoiler)

Effectivement cette deuxième saison confirme et sublime la qualité exceptionnelle de cette série. Et aussi le côté un poil vicieux des producteurs : BTK n’a été confondu qu’en 2005. En conséquence, on n’a plus qu’à espérer qu’il s’agit bien de la deuxième et non pas seconde saison, et que s’ils ont en tête 2 ou 3 saisons de plus, pas de problème, on achète tout de suite !

Lire la suite

Supertramp : Breakfast in America - la critique de l’album

C’est hélas plus son succès qui le rend important que sa petite poignée de tubes qui montrent plus le début de la fin du groupe. La suite ne sera que déception, après le départ de Roger Hodgson. Le seul mérite de cet album aura été de faire connaître à un plus vaste public cet excellent groupe et surtout ses 3 albums précédents, très nettement au dessus, « Crime of the Century » (1974), « Crisis ? What Crisis ? » (1974) et « Even in the Quietest Moments… » (1977) avec sa dernière piste fleuve de 10 minutes « Fool’s Overture » ; tout Supertramp est dans ces 3 albums. Ce groupe aura eu un destin comparable à (...)

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Tyler Rake - La critique du film

La trouvaille de ce film de baston réside dans un scénario écrit sur un post it, perdu en cours de tournage. Du coup le chef opérateur avec son steadicam s’est fait plaiz…

The Irishman - Martin Scorsese - critique film

Avec ce fleuve de 3h30, mais qui passe vite, jamais ennuyeux, par son intimité crépusculaire et une forme d’élégance, Scorsese livre probablement un de ses meilleurs films.

The Laundromat - la critique du film

En décidant d’expliquer l’inexplicable, Steven Soderbergh se rend compte de la complexité des Panama Papers et se tire tant bien que mal de cette affaire, avec une réalisation inventive et un casting de haut vol.

Opération Brothers - la critique du film

Inspirée de faits réels, cette Opération Brothers, de facture bien conventionnelle, ne s’attarde que sur le volet action d’une opération à la fois simple, complexe et surtout plus tragique.

Kidnapping Stella - la critique du film

Remake Netflix d’un thriller anglais, ce kidnapping en huis clos maintient habilement le spectateur sous pression, sans autre prétention.

Blood & Water – la critique de la série

En adoptant un registre moins excessif et caricatural que son aînée espagnole Elite, cette deuxième production sud-africaine de Netflix nous abandonne sur un final dont on se doute vite, mais où hélas rien n’est clair. Loin s’en faut. Heureusement que la suite semble a priori inévitable…

White Lines - la critique de la série

Zigzaguant entre les frères Coen, Danny Boyle, Guy Ritchie, voire Almodóvar, le créateur de Casa de Papel livre une série à la fois surprenante et en demi-teinte. À moins qu’une probable saison 2 nous révèle une face cachée plus tordue…

The Eddy - la critique de la série

Pourquoi réunir autant de pointures pour accoucher d’une série aussi ennuyeuse qu’un solo de batterie de dix minutes, à destination d’un néophyte égaré dans un festival de free jazz ?

Dead to Me – la critique de la série (S1 & S2)

Destins furieux de deux femmes portés les numéros de deux d’actrices. Après une saison 1 endiablée, la saison 2, malgré des situations très gonflées, nous laisse sur un final ultra fumeux. Vite ! La saison 3 car, comme dirait l’autre, cette série a priori « secondaire » n’est pas à l’abri d’un carton…

Hollywood – la critique de la mini-série

Cette impressionnante reconstitution d’Hollywood d’après guerre, nous entraîne dans un tourbillon à la fois joyeux et dramatique, nous embrouille entre le vrai et le faux, mais nous conduit à un final qui laisse interrogatif.

T’ar ta gueule à la récré. Confessions d’un influenceur - La critique du livre

La contrition fluide et vivante, mais pas fière d’un affranchi, pseudo parrain, au milieu des années 2000, de la piscine des blogs, avant qu’elle ne soit déversée et diluée dans l’océan des réseaux sociaux. Au-delà de l’aspect historique, ce récit pédagogique soulève le couvercle de l’influence digitale et en démonte son artificiel moteur.