Fritz Lang

  • SES FILMS
  • SES NEWS
  • SA BIOGRAPHIE
  • VIDEOS
Plus de films
Moins
Plus de news
Moins
Fritz Lang

Un phare de l’histoire du cinéma.

Fils d’un architecte, Fritz Lang, né en 1890, se destinait à la peinture. Blessé lors de la Première Guerre mondiale, il écrit des scénarios pour se passer le temps et parvient à les placer. Dès 1919, il tourne et très vite le succès est au rendez-vous. Quatorze longs métrages en quatorze ans dont plusieurs œuvres qui font date dans l’histoire du cinéma, comme Metropolis (1927) ou M. le Maudit (1931), son premier film parlant. Le testament du docteur Mabuse marquera la fin de sa première période allemande. Charge féroce contre le nouveau pouvoir (des phrases entières du programme national-socialiste sont mises dans la bouche du professeur Baum, une fois que lui aussi sera devenu fou et aura été interné), le film sera interdit par Goebbels qui, par un de ces caprices artistiques dont il avait le secret, proposera en même temps à Lang de diriger l’industrie cinématographie allemande. Le lendemain de leur entrevue, l’homme au monocle fuyait en direction de Paris. Après une longue et féconde carrière américaine, il tournera à nouveau en Allemagne, à partir de 1958.

Filmographie

- Les araignées (Die Spinnen, 1919)
- Harakiri (Die Geschichte einer jungen Japanerin, 1919)
- Les trois lumières (Der müde Tod, 1921)
- Le docteur Mabuse (Dr Mabuse, der Spieler, 1922)
- Les Nibelungen (Die Nibelungen, 1923)
- Metropolis (1926)
- La femme sur la lune (Die Frau im Mond, 1928)
- Les espions (1928)
- M le Maudit (M, 1931)
- Le testament du docteur Mabuse (Das Testament des Dr Mabuse, 1932)
- Liliom (1934)
- Fury (1936)
- J’ai le droit de vivre (1937)
- You and me (1938)
- Le retour de Frank James (The return of Frank James, 1940)
- Chasse à l’homme (Man hunt, 1941)
- Le ministère de la peur / Espions sur la Tamise (Ministry of fear, 1942)
- Les bourreaux meurent aussi (Hangmen also die, 1942)
- La femme au portrait (The woman in the window, 1944)
- La Rue rouge (Scarlet street, 1945)
- Cape et poignard (Cloak and dagger, 1946)
- Le secret derrière la porte (Secret beyond the door, 1948)
- House by the river (1950)
- Le démon s’éveille la nuit (Clash by night, 1952)
- La femme au gardénia (The blue gardenia, 1952)
- L’ange des maudits (Rancho notorious, 1952)
- Règlement de comptes (The big heat, 1953)
- Désirs humains (Human desire, 1954)
- Les contrebandiers de Moonfleet (Moonfleet, 1955)
- L’ invraisemblable vérité (Beyond a reasonable doubt, 1956)
- La cinquième victime (While the city sleeps, 1956)
- Le tombeau hindou (Das indische Grabmal, 1958)
- Le tigre du Bengale (Der Tiger von Eschnapur, 1958)
- Le diabolique Docteur Mabuse (1959)

Plus de vidéos
Moins