Jia Zhangke

  • SES FILMS
  • SES NEWS
  • SA BIOGRAPHIE
  • VIDEOS
Plus de films
Moins
Plus de news
Moins
Jia Zhang Ke

Jia Zhang Ke a commencé par la peinture et l’écriture, écrit un roman, (The sun hung on the crotch), en 1991. Le tournant de sa vie se nomme La terre jaune, un film qui le fait stopper ses études à l’école d’art de Taiyuan pour se tourner vers le cinéma. Il entre à l’Académie du film de Pékin puis fonde la première société de production indépendante de Chine, The Young Experimental Film Group. Diplômé de l’Académie à 27 ans, ses premières réalisations sont des courts métrages. Zhang Ke veut montrer une Chine authentique, présenter la société de son pays telle que les gens la voient et la vivent au quotidien. Ses longs métrages en sont la preuve. En 1997, il tourne Xiao Wu, artisan pickpocket avec très peu de moyens. Ce film sidérant fait sensation au Festival de Berlin en 1998. Platform, son second film, est tourné dans sa ville natale et obtient la Montgolfière d’or au Festival des trois continents de Nantes. Puis il réalise Plaisirs inconnus, tourné en numérique avec un budget dérisoire, qui est sélectionné en compétition officielle au festival de Cannes 2002. Depuis, avec deux autres réalisations à son actif, Zhang Ke est aujourd’hui la figure de proue d’une génération très talentueuse de cinéastes de Chine occidentale.

Filmographie

- Xiao Wu artisan pickpocket (1997)
- Platform (Zhantai) (2000)
- Plaisirs inconnus (Ren xiao yao) (2001)
- The world (2005)
- Still life (Sanxia haoren, 2007)

Plus de vidéos
Moins