Laurent Cambon

Paris

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

India Song - Marguerite Duras - critique

Duras présentait cet immense chef-d’œuvre en 1975. La puissance du mythe continue de fonctionner plus que jamais en 2020, comme un refrain intemporel de la beauté des mots, du temps qui s’étire et de la douleur de l’amour.

Braquer Poitiers - la critique du film

Une comédie hallucinée et inclassable sur la solitude, qui réconcilie les spectateurs avec l’impression d’un monde où les valeurs humanistes s’effacent, au profit d’un individualisme à tout cran.

Madre - Rodrigo Sorogoyen - critique

S’il était encore utile de le faire, Rodrigo Sorogoyen confirme à travers ce cinquième long-métrage son immense talent de conteur des dérapages de l’âme humaine. Un film déroutant et implacable.

Yalda, La nuit du pardon - Massoud Bakhshi - critique

Le film de Massoud Bakhshi montre avec effroi comment, dans un pays des plus conservateurs au monde, une émission de télévision peut jouer avec les règles du Talion. Résolument inquiétant.

Vermin SuperFuckFriends Crisis Jung au Max Linder, retour sur la soirée événement

Retour sur la soirée Bobbypills aux Max Linder et à son ode à l’imagination débridée du studio d’animation français, aux web-séries inventives, gentiment subversives, toujours réjouissantes. Addictif pour la génération des 15-30 ans.

Duras - la critique du livre

Jean Cléder parvient en quelques 130 pages à rendre compte de la création démesurée de Marguerite Duras, dont la personnalité était aussi fascinante que les œuvres, sans céder pour autant à la surenchère universitaire. Pour les passionnés, mais pas seulement.

Concert de Mylène Farmer

Du grand, du très grand spectacle, malgré -parfois- une certaine froideur de l’artiste avec ses fans. Nous, on adore !