Sébastien Thomas-Calleja

BD

0 BD à lire

0 BD lue

1 BD notée

0 avis de BD

FILMS

1 film à voir

0 film vu

2 films notés

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

1 série TV vue

1 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

3 livre à lire

9 livres lus

14 livres notés

1 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

1 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

1 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Le moindre mal - la critique du livre

Très belle chronique pour ce récit de vie d’une « invisible » parmi tant d’autres, à qui cette belle collection, malheureusement défunte, donnait un peu de visibilité... C’est aussi dans « Raconter la vie » qu’a été initialement publié un très beau texte d’Annie Ernaux : « Regarde les lumières mon amour ».

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

La vraie vie – la critique du livre

« Les histoires, elles servent à mettre dedans tout ce qui nous fait peur, comme ça on est sûr que ça n’arrive pas dans la vraie vie »

Arcadie – la critique du livre

C’est une enfant d’à peine six ans qui entre avec ses parents à Liberty House, pour échapper aux dangers de notre société. Dirigée par Arcady, cette communauté fermée se veut le refuge de l’amour complet et libéré. Mais comment grandir dans un monde qui a déserté la réalité ?

Nino dans la nuit – la critique du livre

Il n’a pas encore vingt ans, mais toujours pas d’argent et un avenir absent. Sans espoir d’éclaircie, la nuit s’empare de lui, vorace et morbide. Saura-t-il retrouver la lumière du jour et de la vie ? C’est l’histoire de Nino Paradis.

Frère d’âme de David Diop – La critique du roman

Un matin de guerre comme un autre sur le sol français, des soldats vont s’élancer « des plaies béantes de la terre qu’on appelle les tranchées ». Les tirailleurs sénégalais sont en première ligne de front, offerts comme chairs à canon au feu inouï de l’ennemi. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et son plus que frère de sang, Mademba Diop, son « frère d’âme », courent vers leur destin.

La guerre des pauvres d’Éric Vuillard – la critique du livre

« Les exaspérés sont ainsi, ils jaillissent un beau jour de la tête des peuples comme les fantômes sortent des murs. » Éric Vuillard