Critique

SÉRIE

La casa de papel (saison 3) – la critique de la série

Aux échecs, les blancs gagnent toujours. Enfin, en théorie…

Le 21 juillet 2019

Reprenant les mécaniques narratives des précédentes parties, le surréalisme du casse et de ses méthodes, la partie 3 de cette série vitrine de Netflix répond à son unique objectif : du bon gros divertissement bien badass, qui se regarde en mode régressif.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
7 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?