Vincent Marcelin

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

9 films à voir

19 films vus

2 films notés

2 avis de film

TV

4 SÉRIES TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

2 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Paris, Texas - la critique du film

Des moments de pure beauté, où on entre dans l’intimité des personnages sans pour autant connaître tout d’eux. Les scènes de fin devant le miroir sont un modèle de pureté, tandis que les jeux de lumière donnent à ce film de Wim Wenders l’apparence d’une toile de maître.

Lire la suite

Easy Rider - Denis Hopper - critique

La tonalité du film, en effet, est un mélange de résignation et de colère. On voit les personnages réagir de manière presque lassive à tout évènement ce qui, bien plus que le symptôme de leur goût pour les substances canabinoïdes, est le reflet de ce qu’on pu ressentir des milliers de marginaux aux Etats-Unis. Noirs, hippies ou homosexuels comme cité dans l’article mais aussi socialistes ou écologistes ou juste déviants de la pensée néolibérale en place : des êtres humains assassinés d’un coup, sans raison, comme le pasteur Casey dans Les Raisins de la colère. Ou plus récemment, Georg Floyd à Minneapolis. (...)

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

40 ans après, Elephant Man ressort en version restaurée 4K

Un magnifique travail de restauration, supervisé par David Lynch, fait revivre ce splendide long métrage

Night on earth - Jim Jarmusch - critique

Cinq villes. Cinq voitures. Cinq chauffeurs de taxis. Autant de situations où les personnages se retrouvent face à face avec des inconnus qu’ils ne reverront sans doute jamais. Dans un film entièrement tourné la nuit, Jim Jarmusch explore ces scènes de rencontres fortuites avec humour et poésie.

Sankara n’est pas mort (2/2) : rencontre avec le poète Bikontine

Le poète burkinabè Bikontine occupe une place centrale dans le film Sankara n’est pas mort. Entretien.

Sankara n’est pas mort (1/2) : entretien avec Lucie Viver

Nous entamons une série d’entretiens autour du film Sankara n’est pas mort, sorti en e-cinéma le 29 avril et disponible jusqu’au 25 mai sur la plateforme La Vingt-cinquième heure. La réalisatrice Lucie Viver évoque aujourd’hui les conditions de tournage et le propos général de son premier long métrage.

Delicatessen - La critique du film

Premier film du duo Caro-Jeunet, Delicatessen fait du beau avec de l’horreur... sans se prendre pour Baudelaire.

Séries Mania 2020 : ça promet !

Le patrimoine audiovisuel français pourrait se résumer ainsi : il y a Cannes pour le cinéma, Annecy pour le film d’animation, Clermont-Ferrand pour les courts métrages… Côté séries, il y a désormais Lille avec le festival Séries Mania, dont la 3ème édition se tiendra du 20 au 28 mars 2020. Plusieurs centaines de personnes étaient ainsi réunies ce mercredi au Nouveau Siècle de Lille pour la conférence de presse de l’édition, qui nous a réservé plusieurs surprises.

Avec le podcast Bookmakers, entrez dans le labo des écrivains

Comment s’écrit un livre ? Qui sont les écrivains ? C’est quoi le style ? Autant de questions souvent très opaques dans l’imaginaire collectif, auxquelles la plateforme Arte Radio tente de répondre dans un nouveau podcast passionnant.

Tendre Jeudi - John Steinbeck - critique

Tendre Jeudi est la suite de Cannery Row paru neuf ans plus tôt. John Steinbeck évoque ici la vie tourmentée de la rue de la Sardine dans l’Amérique d’après-guerre, dont le destin oscille entre gravité et insouciance. 66 ans après sa publication, replongeons-nous dans un roman touchant de réalisme.