Ciné-Club

Tsar - la critique

Cette fresque ample et massive, portée par des acteurs d’une solidité à toute...

La huitième femme de Barbe-bleue - la critique

Une lune de miel mouvementée. L’âge d’or de la comédie américaine et la...

Roi, dame, valet - La critique

Improbable adaptation de Nabokov made in Germany, ce film tout à fait mineur...

Germinal (1913) - La critique

Un chef d’oeuvre de 1913 qui continue de provoquer un choc esthétique et...

Kamikaze Club - la critique

Maître d’oeuvre des grands polars japonais, Fukasaku signe un opus radical...

Le retour - la critique

La froideur bloque hélas l’émotion...

Pandémonium (Shura) - la critique

Habité par un humour désespéré et jubilatoire, le deuxième film de Toshio...