Electric Youth : entre Badalamenti et John Carpenter, une bande-originale maudite

Le 29 septembre 2017

Le duo de Toronto est de retour avec un album synthétique fantasmé pour un projet cinématographique maudit, aux sons délicieusement datés, entre une BO de John Carpenter, Angelo Badalamenti (Twin Peaks) et un segment diabolique d’Amityville.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?