Myriam Desvergnes

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

1 série TV notée

1 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Pourquoi voir ou revoir la saison 2 de la série Dark

Dark est l’une des plus grandes séries actuelles, qui manient les questions sur le temps, la famille et les conséquences de nos choix....d’ailleurs en sont-ils vraiment ? En plus de son aspect esthétique remarquable, notre attention est sans arrêt à l’épreuve : qui est qui et quand sommes-nous ? Une série dont l’écriture et la réalisation méritent l’attention. Le seul bémol est l’absence totale d’humour, mais il est vrai que le propos ne s’y prête pas !

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avant-première en e-cinéma

La Vingt-Cinquième Heure a mis en place une solution innovante à cette crise due au Covid-19 : une plateforme de cinéma virtuel géolocalisé, pour préserver la vie culturelle, garantir la sortie des films et permettre aux cinémas de maintenir leur activité en partageant les recettes avec les distributeurs.

Blue Velvet en version restaurée 4K

Alors que l’œuvre cinématographique de David Lynch est sans doute terminée, Blue Velvet ressort en salles dans une version 4K restaurée. Un livret numérique l’accompagne, dans lequel on trouve notamment une analyse des couleurs, dans un texte intitulé « Le bleu et la boue ». Julien Rejl analyse quant à lui précisément Blue Velvet à la lumière de Twin Peaks, permettant au spectateur d’avoir un œil nouveau sur le film.

Continent Afrique à Pau

La vitalité du septième art issu du continent africain ne se reflète pas par sa distribution en France. Du 7 au 11 février, le cinéma Le Méliès à Pau met en lumière une programmation éclectique de films, dans une édition concoctée par la Cinémathèque Afrique.

Le chien, le général et les oiseaux - la critique du film d’animation

La version restaurée du film de Francis Nielsen permet de redécouvrir un film d’animation singulier, loin des standards commerciaux, abordant délicatement les thèmes universels de la vieillesse, du souvenir, de la liberté. Une œuvre pour tous les âges, dont émane une apparente naïveté qui cache en fait un travail complexe.

Marche avec les loups - la critique du film

Le retour du loup dans les vallées montagneuses suscite autant de fascination que de polémiques. Dans un long métrage militant, Jean-Michel Bertrand suit la piste d’un jeune loup solitaire qui doit faire face aux meutes hostiles et aux activités humaines. En dépit de belles images, le film stagne dans la monotonie.

Baron noir - la critique de la saison 3

La série politique française unanimement saluée propose une troisième saison qui résonne avec l’actualité, en maintenant une écriture savamment orchestrée. Cependant, la maîtrise dans la réalisation peut parfois balayer l’émotion, s’éloignant ainsi des précédentes saisons, en se concentrant sur les stratégies du pouvoir.

Undone - La critique de la série

Mêlant animation et jeu d’acteurs à travers le principe de la rotoscopie (animation fondée sur un réel jeu d’acteurs), cette série impose ses propres images, son propre format et son propre univers. Le spectateur est conduit à chercher la frontière entre le rêve et la réalité, à travers une enquête dans le passé d’Alma, où celle-ci tente de retrouver l’assassin de son père.

La dernière vague : mini-série fantastique sur France 2

Une fiction audacieuse qui mêle fantastique et questions écologiques, mais peine à se démarquer des séries de référence sur le même thème.

Years and years - la critique de la série

Une brillante série d’anticipation, qui dépeint le futur de manière bouleversante et réaliste.

Le roman vrai de la manipulation - Vladimir Fédorovski - critique

A l’ère des fake news mais aussi de l’abondance d’informations, Vladimir Fédorovski retrace une histoire des stratégies de l’ombre en Russie, nation pour laquelle il a été diplomate quelques années. Les coulisses des petits arrangements d’Ivan le Terrible à l’Amérique de Trump. Malgré son titre sensationnaliste, un livre divertissant et instructif.

Les soeurs de Blackwater - Alison Hagy - critique

Dans une Amérique où une guerre a mené au « chacun pour soi », une femme, restée sur ses terres, possède la richesse des mots alors que la lecture et l’écriture n’existent plus. C’est par l’écriture qu’elle sortira du repli sur soi qui l’avait condamnée. Une œuvre dystopique et féministe qui dénonce l’oppression dans une fiction proche du conte.

H+ - la critique de l’essai

Un essai qui trace la généalogie du transhumanisme dans la philosophie et l’économie capitaliste, pour mieux critiquer l’illusion d’une humanité « augmentée ». Un livre dense, qui cherche à prévenir contre le nivellement de l’humain sur la machine.

Vers une vie simple - la critique du livre

Un essai qui prône la décroissance, le retour à la terre et une meilleure redistribution des richesses produites. Sa particularité ? Il a été écrit par un écrivain anglais, publié en 1887, qui a lui-même quitté le confort de sa classe bourgeoise pour une vie paysanne. Son livre est un plaidoyer pour vivre en harmonie avec soi-même.

Le cœur de l’Angleterre - la critique du livre

Le Brexit vécu par la famille Trotter. Le livre de Coe est une chronique satirique d’une nation tourmentée par le politiquement correct et le nationalisme, à travers des personnages qui cherchent qui ils sont et ce qu’ils doivent faire. Le tout avec humour dans un brillant roman sur notre époque.

Dyrhólaey - la critique de l’album

En faisant le choix du minimalisme piano-voix, Thomas Méreur propose un premier album envoûtant, inspiré par les paysages sauvages de l’Islande. Une œuvre épurée, qui nous ramène à l’essentiel.