Myriam Desvergnes

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

3 films notés

1 avis de film

TV

1 série TV à voir

0 série TV vue

2 SÉRIES TV notées

1 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Le gouffre aux chimères - la critique du film

Un film cynique sur la société américaine dans son ensemble : sur le sensationnalisme, mais aussi sur l’exploitation des Indiens et de leur culture. Corruption, capitalisme exacerbé, le tout avec les codes chers aux valeurs états-uniennes comme les références bibliques, à peine symboliques. Un film très actuel, tenu par le magistral Kirk Douglas.

Lire la suite

Pourquoi voir ou revoir la saison 2 de la série Dark

Dark est l’une des plus grandes séries actuelles, qui manient les questions sur le temps, la famille et les conséquences de nos choix....d’ailleurs en sont-ils vraiment ? En plus de son aspect esthétique remarquable, notre attention est sans arrêt à l’épreuve : qui est qui et quand sommes-nous ? Une série dont l’écriture et la réalisation méritent l’attention. Le seul bémol est l’absence totale d’humour, mais il est vrai que le propos ne s’y prête pas !

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Passer l’hiver - Kateri Lemmens, Romain Renard - critique

Sensualité et indolence se mêlent dans ce roman graphique écrit à quatre mains sur une rencontre dans des paysages enneigés. Un livre à parcourir lors de longues soirées d’hiver.

Rock This Town - édition 2023

"Du rythme, des pulsations et le plein d’émotions en image et en son". Une bonne manière de résumer le festival de la musique sur grand écran par son programmateur, qui promet pour cette année des "good vibrations".

The Host - Bong Joon-ho - critique

Bong Joon-ho réinvente le mythe de Godzilla, le monstre japonais, avec ce qu’il sait faire de mieux : une fresque familiale et un regard acide sur la société. Mêlant fantastique, aventure et humour, le film s’agrémente de notes tendres, autour de Hyun-seo. Une réflexion fine sur l’ingérence, les conséquences écologiques de l’intervention humaine et la peur.

Flee - Jonas Poher Rasmussen - critique

Un film d’animation universel qui donne la parole à un migrant, des années après son voyage. Absolument bouleversant, ce film remarqué et multi-récompensé n’est pas seulement un témoignage, c’est une autre manière de voir le monde.

Ennio - Giuseppe Tornatore - critique

La musique d’Ennio Morricone est un privilège : celui des mélodies que l’on retient, délivrant instantanément une tension dramatique et facétieuse à la fois. Le documentaire révèle le processus de création de l’artiste. Un beau coup de maître.

Un nouveau festival pour les films engagés

"Un nouveau rendez-vous culturel dédié aux cinéastes engagés qui, par leurs œuvres, éveillent ou renforcent la conscience citoyenne." Voici l’ambition de ce festival de demain, dédié aux films qui éveillent les consciences, à travers l’expérience collective du cinéma. La première édition aura lieu du 2 au 5 juin 2022, à Vierzon.
News : On connaît Louis-Julien Petit à travers ses films sociaux, et notamment Les invisibles , qui avait eu d’importantes retombées sociétales avec notamment la création d’une (...)

Sermons de minuit - critique de la série

Quand le fantastique devient philosophique. Mike Flanagan continue d’explorer les dimensions de l’horreur, ici dans une œuvre profonde, où la réflexion supplante l’action. Un regard sur la foi remarquable, magnifié par une photographie sublime.

Clan - critique de la série

Humour noir et polar décalé ! Avec cette série d’anthologie en dix épisodes, on plonge avec délectation dans les secrets de ce clan de cinq sœurs, unies pour se débarrasser d’un personnage détestable à souhait. Un bon divertissement au scénario bien ficelé.
Critique : La plateforme séries d’Arte propose de découvrir cette série belge, menée par un casting féminin haut en couleurs autour d’un scénario complètement foutraque. Dès le départ, on devine que l’ambiance familiale n’est pas au beau fixe : alors que (...)

What We Do in the Shadows - Taika Waititi - critique de la série

Une série tournée comme une télé-réalité, dans le quotidien de vampires multi-centenaires qui vivent aujourd’hui à Staten Island. Entre humour décalé et portraits américains, la série joue avec la pop culture vampirique, ravissant les amateurs du genre.

Paris Police 1900 - critique de la série

Plonger dans l’Histoire de France se révèle toujours un pari ambitieux pour une série en costumes. Là où on attend de la subtilité, sur une période pendant laquelle le pays est déchiré par l’affaire Dreyfus et balance entre antisémitisme et anarchisme, la série choisit le glauque. Crimes, sexe, chantage, violence… une production chargée, qui contraste avec une écriture très distinguée.

Our Boys - critique de la série

Fondée sur des faits réels, la force de la série tient à la minutie avec laquelle elle inscrit ces événements dans le climat de tension, qui conduit à la guerre de Gaza. Accusée arbitrairement d’antisémitisme par Benyamin Netanyahu, le Premier ministre israélien, l’œuvre nous donne à voir l’Histoire récente, par le biais de l’intime et le rapport entre les deux communautés.

La guerre des mots - Selim Derkaoui, Nicolas Framont, Antoine Glorieux - critique

Dans un petit livre presque rouge, les auteurs appellent à la révolution. La prise de conscience suffit-elle à renverser la tendance ? Cet ouvrage tantôt militant, tantôt caustique, adopte un point de vue sans nuances, mais assurément contemporain.
Critique : Prendre la parole est en soi une forme de lutte, de revendication, d’incarnation. Le choix des mots revêt un sens particulier à la pensée que l’on exprime, c’est ce que l’on appelle l’idéologie. Avec ce petit livre simple et rapide à lire, les (...)

Les petits farçeurs - Louis-Henri de la Rochefoucauld - critique du livre

Un portrait du milieu littéraire parisien de notre époque, s’inspirant largement de Balzac et des Illusions perdues. Mais surtout une histoire d’amitié qui court à travers les années, où la chute de l’un permettra la réalisation de l’autre. Divertissant et parfois plus profond qu’il n’y paraît

Gus Van Sant, cinéaste de l’infinitif - Florian Tréguer - critique

Il est de ceux qui marquent le cinéma, par leur vision, leur parti pris, leur capacité à saisir le spectateur sur des sujets universels. Une analyse profonde des quatre films de Gus Van Sant des années 2000.
Critique : L’auteur fait un pari avec ce livre, celui de définir le cinéma de Gus Van Sant. Consacré comme celui qui filme les adolescences, notamment celles d’une Amérique malade d’elle-même, l’œuvre de Gus Van Sant rencontre sa singularité au début des années 2000, grâce à quatre films que la (...)

La forgeuse d’os - Nicki Pau Preto - critique du livre

Du rythme et de l’aventure ! Ce voyage où se côtoient les vivants et les morts connaît son lot de rebondissements dans un univers où l’on retrouve les classiques de la fantasy, qui jalonnent un chemin contre les illusions.

La poésie du marchand d’armes - Frédéric Potier - critique du livre

Des conversations ministérielles aux échanges de l’industrie de l’armement, Frédéric Potier nous entraîne dans les coulisses de la Défense nationale. Un bon thriller politique, à la cadence haletante.

Underwater - Clément Panchout - critique de l’album

Dans un album conçu comme une exploration de la vie sous-marine, Clément Panchout crée une ambiance sonore des éléments sous la mer. L’écouter, c’est fermer les yeux et imaginer la diversité des profondeurs, tout en relaxation.

The Dystopian Thing - Thomas Méreur - critique de l’album

Deux ans après son premier album qui nous emmenait sur les terres islandaises, Thomas Méreur revient avec « The dystopian thing », pour un voyage cette fois du côté de l’imaginaire. Les mélodies s’enrichissent, l’écoute libère l’esprit, bref, le musicien conquiert une nouvelle fois.

Le Bardcore, la tendance de l’été ?

Des tubes de la musique pop repris à la façon médiévale, ce n’est pas nouveau, mais le mouvement s’est structuré sur YouTube pendant le confinement. Aujourd’hui, plus de 200 titres sont adaptés au luth, harpe et autre flûte. Amusant et entêtant comme un tube de l’été.

Le plus grand karaoké en plein air au monde !

Jack Lang, Président de l’Institut du Monde arabe et père de la Fête de la musique, propose un événement inédit le 21 juin : un karaoké géant sur le parvis de l’Institut et un concert électro sur le toit de 12h !

Des concerts symphoniques depuis chez soi

L’Orchestre Philharmonique de Radio France et l’Orchestre National de France proposent un concert en live chaque semaine, du samedi 6 juin au jeudi 23 juillet. A voir sur ARTE Concert ou à écouter sur France Musique, à 20h.