Kirzy

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

1 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

1 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

23 livres notés

22 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Yuki, le secret de la montagne magique - Tadashi Imai - Critique

Ce dessin animé de 1981 ravira les parents nostalgiques du Club Dorothée ! Il permet de mesurer les progrès établis depuis par des maîtres de l’animation japonaise comme Miyazaki. Si la mise en scène a un certain charme désuet, les techniques mises en oeuvre sont assez modestes et donnent un rendu assez vieillot ( travellings sur plan fixe par exemple ). Malgré ces limites, ma fille de 10 ans a beaucoup apprécié et a bien compris le message et les valeurs célébrés : le courage, la solidarité entre faibles qui permet de triompher. Le spectaculaire combat final avec le dieu de la Montagne magique lui a (...)

Lire la suite

DARK saisons 1 & 2 - la critique de la série

Totalement d’accord avec votre chronique rédigée par François Roque. Cette série est terriblement addictive. Il faut accepter de ne pas tout comprendre, juste se laisser porter par un scénario brillant, retors qui fait cogiter. La musique et les images parachèvent l’hypnotisation en marche. Et tant mieux qu’il n’y ait pas de nouvelles saisons, cela n’aurait pas eu de sens et aurait fini par tourner en boucle ( temporelle ).

Lire la suite

Sugar Run - la critique du livre

« Peut-être, pensa Jodi, que la liberté, c’était comme plonger dans l’océan, ou remonter à la surface, plutôt. Elle avait entendu dire qu’on pouvait en mourir, de remonter trop vite. Quelque chose continuait votre sang. » Dès les premières lignes, le récit s’inscrit dans la lignée du roman noir. Jodi est libérée de prison après 18 ans purgés pour meurtre, plus de la moitié de sa vie. Une vie à reconstruire sur les terres familiale, en Virginie-Occidentale, une promesse à tenir, une société à réintégrer. Tout l’enjeu du roman est de savoir si, une fois passé le choc de la liberté, Jodi va pouvoir accéder à la (...)

Lire la suite

Crazy Brave - la critique du livre

Le parcours de Joy Harjo force l’admiration et l’empathie. Cette artiste, née en 1951, a été choisie comme poète lauréat des Etats-Unis pour la période 2019-2021, titre honorifique qu’elle est la première amérindienne à recevoir. Dans ce récit autobiographique, elle raconte ses années, difficiles, d’apprentissage, avant de devenir l’artiste reconnue qu’elle est aujourd’hui, avant de parvenir à trouver sa voie, sa voix grâce aux études et à sa force de caractère. On retrouve l’éventail tristement habituel des drames qui touchent la communauté amérindienne : alcoolisme, pauvreté, grossesses précoces, violences (...)

Lire la suite

Le monde n’existe pas - la critique du livre

Cela démarre par des pages limpides et lumineuses emplies de mélancolie et de sensualité. Celle du narrateur qui se remémore son adolescence difficile, traversée par l’aura d’un être solaire qui sera son seul ami, son premier amour ( platonique ) aussi : Ethan, star du lycée, sportif accompli, beau et blond comme Redford dans Nos plus belles années. C’est cet être parfait qui est accusé vingt ans plus tard d’avoir violé et tué une jeune fille de 16 ans. Inconcevable pour le narrateur , devenu journaliste, qui part enquêter au fin fond du Colorado, à Drysden pour prouver l’innocence d’Ethan. S’en suis (...)

Lire la suite

La soustraction des possibles - la critique du livre

J’avais été très impressionnée par la noirceur atypique de Derrière les panneaux il y a des hommes. Je le suis encore par La Soustraction des possibles tant ce roman a du souffle et de l’ampleur pour raconter notre époque, bien au-delà du simple roman noir, mais toujours avec la même radicalité explosive et une plume au vitriol qui plaira ou pas. De l’ampleur, assurément avec cette fresque ambitieuse qui se déploie telle une tragédie grecque dans l’univers des golden boys de la finance suisse à la fin des années 1980. Dès le prologue, bref et fort, l’auteur se place en coryphée pour dire tout ce que (...)

Lire la suite

Ces montagnes à jamais - la critique du livre

C’est un premier roman très accompli que nous offre Joe Wilkins. Entre tragédie grecque et drame shakespearien, cette histoire déchirante de famille, d’amour et de violence se compose autour de deux personnages superbes qui cherchent un sens à leur vie depuis que le malheur les a frappés. Wendell, un jeune homme qui vivote comme employé de ranch se voit contraint à l’inattendu en accueillant Rowdy le fils de sa cousine toxicomane récemment incarcérée. Se noue alors entre Wendell et ce garçon de 7 ans mutique aux troubles autistiques une relation évidente, comme une possibilité de rédemption pour (...)

Lire la suite