Norman06

FILMS

0 films à voir

0 films vus

572 films notés

577 avis de films

TV

0 séries à voir

0 séries TV vus

0 séries TV notées

0 avis de séries TV

BD

0 BD à lire

0 BD lus

0 BD notées

0 avis de BD

MUSIQUE

0 musiques à écouter

0 musiques écoutées

0 musiques notées

0 avis de musique

A voir, à lire, à entendre

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Médiathèque

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Avis

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Nannerl la soeur de Mozart - La critique

Comme à son habitude, le cinéaste s’approprie un matériau historique pour proposer une réflexion personnelle sur l’identité et la tolérance. Attachant !

Lire la suite

Les petits ruisseaux - La critique

Au début, on craint le pire, à savoir un ringardisme rural à la Jean Becker émaillé de l’esprit égrillard des "grosses têtes". Très vite, l’œuvre trouve son ton (décalé, drôle et irréel) et révèle en fin de compte un talent prometteur. Et quel plaisir de voir Daniel Prévost dans un premier rôle, face aux exquises Bulle Ogier et Hélène Vincent !

Lire la suite

Hors la loi - La critique

Bouchareb est cinéaste avant d’être historien ; pourtant son récit est basé sur des faits indéniables occultés des manuels scolaires et il présente un point de vue respectable dans sa démarche narrative. Si le film est parfois maladroit dans ses dialogues et rebondissements, il n’en dégage pas moins un souffle épique. Honte aux politiciens et associations qui se sont opposés à sa présentation au Festival de Cannes.

Lire la suite

L’arnacoeur - la critique

Aimable comédie, plutôt bien écrite et rythmée, mais qui souffre d’une comparaison avec les grands modèles de l’âge d’or hollywoodien. Quelques lourdeurs (le gag insistant des pleurs, la copine nymphomane) et une interprétation inégale (Vanessa Paradis n’est pas une actrice comique, les seconds rôles en font des tonnes)altèrent la réussite mais l’ensemble distille un certain charme.

Lire la suite

Salamandra - La critique

Mal joué (sans cette distanciation qui fait la valeur des castings non professionnels), figé dans son écriture et son dispositif (plans séquences poseurs), le film ne parvient jamais à convaincre, tant ce misérabilisme glauque semble relever d’un autre âge cinématographique.

Lire la suite