Norman06

FILMS

0 films à voir

0 films vus

690 films notés

695 avis de films

TV

0 séries à voir

0 séries TV vus

0 séries TV notées

0 avis de séries TV

BD

0 BD à lire

0 BD lus

0 BD notées

0 avis de BD

MUSIQUE

0 musiques à écouter

0 musiques écoutées

0 musiques notées

0 avis de musique

A voir, à lire, à entendre

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Médiathèque

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Avis

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Rubber - la critique

Insolite et sarcastique, cette production oscille entre la série B référentielle et l’exercice de style poétique. Même si l’auteur aurait pu aller plus loin, le charme de cet univers absurde et fantasmatique est indéniable. Prometteur !

Lire la suite

Never let me go - la critique

Second film de la semaine à voir selon le site, c’est également, comme La permission de minuit, un mélo médical. Mais ici, nulle trace de subtilité : tout est dans l’explicatif, la mièvrerie sentimentale, l’esthétique de carte postale et l’usage de jolis violons sous fond de coucher de soleil. Le jeu larmoyant de l’actrice principale n’arrange rien. Sur le même thème (les dérives de la génétique), Bienvenue à Gattaca était d’un autre niveau. En dépit de son sujet passionnant sur le papier, ce "dossier de l’écran" s’avère terriblement théâtral et (...)

Lire la suite

Policier, adjectif - la critique

Un dispositif honorable et une belle réflexion sur la conscience morale policière mais la forme, faussement moderniste, a des accents de déjà vu. Le réalisateur n’évite pas le défaut d’un certain cinéma contemporain : il est soporifique...

Lire la suite

Au-delà - la critique

Un début époustouflant et de belles scènes intimistes où l’on retrouve la griffe de Clint. Mais l’insignifiance de Cécile de France (et de son personnage) et une bouillie ésotérique atténuent la force d’un récit qui aurait mieux convenu à Iñárritu ou Haneke. Un Eastwood mineur mais un Eastwood tout de même, qui ne mérite ni les excès de louanges de la politique des auteurs ni la condescendance similaire à celle dont fut victime un Ford en fin de carrière.

Lire la suite

The Green Hornet - la critique

Gondry aurait-il perdu son âme avec ce blockbuster pour teenager à pop corn et magnum ? Certainement pas ! Bien au contraire, sa palette s’enrichit de trouvailles visuelles hallucinantes, surpassant le ton faussement audacieux de certains de ces ratages (La sciences des rêves). Décapant !

Lire la suite