birulune

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

3 films à voir

1 film vu

20 films notés

150 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

1 série TV notée

3 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Delicatessen - La critique du film

Une fable des temps de crises où l’on peut s’habituer à peu près à tout "en effet c’est finement observé. Dreyfus est génial en bon gros salaud, touchant en même temps que monstrueux, et l’acteur fétiche Pinon est à la hauteur aussi, une vraie gueule de cinéma, comme le reste du casting, que du beau monde. Au lieu de prendre une bande de jeunes décérébrés fêtards prêt à se faire massacrer en forêt par un croque-mitaine taiseux, les dialogues ne sont pas là pour meubler avant la boucherie, les cris et la violence gratuite cathartique, tout le monde a une personnalité, une raison d’être, et on parle dans les (...)

Lire la suite

The Game - David Fincher - Critique & test Blu-Ray

Je me souvenais pas que la fin était si émouvante

Lire la suite

Les animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald - la critique du film

Tout est dit. Les méchants sont à l’honneur et l’histoire souffre de ses qualités :au lieu de mettre Dumbledore dans l’action, et de créer un univers enfantin, accueillant, on est jeté dans la mêlée et on a du mal à deviner les enjeux de la quête de Dragonneau (un mystérieux pendentif). Grinderwald cherche quant à lui une nouvelle recrue dotée de pouvoirs saisissants et... Ça s’arrête là. Dragonneau est pas là pour mener un combat qui le dépasse et on l’a bien compris. Pas de grande guerre entre le bien et le mal. La montée en puissance des extrémismes et c’est tout. La saga se renouvelle quand même. La (...)

Lire la suite

Rango - la critique

Jujulcactus à tout dit ! Ça donne envie de le revoir. Un western pour enfant avec envolées lyriques et quête initiatique quasi-métaphysique (le "qui suis-je ?" scandé par le lézard-caméléon). Il y a l’histoire d’amour avec Bean (Fève dans la VF) qui souffre d’une forme rare de narcolepsie, elle risque de perdre son ranch sans l’aide aux cultivateurs que lui refuse la banque, alors notre faisan jamais sorti de son bocal se fait héros sur mesure pour les villageois sans voir au danger ni à la mort certaine qui l’ attendra à chaque coin de rue. De bravade de comptoir en discours chevaleresque aux paysans il (...)

Lire la suite

Captain Marvel - la critique du film

...c’est de la critique dithyrambique ça ! Indigne de votre plume éclairée et éclairante M. Mignard. J’ai pas vu Un Raccourci dans le Temps et je me fiche de l’affaire Weinstein (le cinéma c’est l’art de la séduction incarné et des donzelles montées au créneau viennent cracher dans la soupe une fois leur nom établi dans le top 100 des femmes les plus belles du monde, contradiction...) et je me fiche encore plus de la mode de la super-héroïne super-féminine. Et pourquoi spoiler la fin du film ??? Les avengers se refont enfin une santé. Outré de voir Christopher super-Reeves transformé en femme, Captain (...)

Lire la suite

Wayward Pines : la série horrifique de Shyamalan que l’on n’attendait pas ! Critique...

Bon article je connais pas Under The Dôme même si je suis un grand fan de Stephen King et petite question :The Mist c’est le long métrage tiré de sa nouvelle Brume ? Si c’est le cas Weyward Pines est l’antithèse de The Mist.. C’est tout à l’envers :dans Weyward Pines tout le monde est bien à l’abri dans sa maison, à l’école ou au bar du coin. Ils subissent le même danger mais il y a David Pilcher

Lire la suite

American Horror Story saison 1 - la critique + test DVD

J’ai pas encore fini le Blue ray mais je suis déjà totalement satisfait ! Entre le procès inversé du psycho-boy ( il a fait quelque chose de mal mais il semble avoir oublié il ne se rappelle que de la colère) et la rédemption de la mauvaise mère honteuse de sa gamine mongoloïde il y a presque tout les tabous dans cette série de dingue. Ton message de père c’est quoi monsieur le pater familias qui fornique avec une étudiante parce que madame a perdu le bébé ??? Il faut les voir parler avec leur démon, de la colère refoulée de la femme trompée a cette autre colère, celle de la maitresse bafouée qui a un (...)

Lire la suite

Preacher saison 1 - la critique (sans spoiler) + le test blu-ray

Série géniale s’il en est. On regrette un peu le coté foutraque de certains aspects du scénario et c’est bien peu de chose comparé à l’excellence de brio et de ringardise affichée de cette fichue série:pas un ordi pas de Facebook juste de la poussière et des âmes torturées portées par des gueules cassées incroyables. Kass’ cartonne en double en négatif de Custer qui peine à se convaincre qu’il peut être un prédicateur digne de son père, et Tulip, l’éternelle amoureuse de mauvais garçon veut sauver son ex’ de ces bondieuseries qui fonctionnent plus comme un exutoire que selon une réelle vocation de Jesse ( d’où (...)

Lire la suite