Critique

CINÉMA

Delicatessen - La critique du film

Delicatessen, la poésie au hachoir

Le 15 août 2019

Premier film du duo Caro-Jeunet, Delicatessen fait du beau avec de l’horreur... sans se prendre pour Baudelaire.

En VOD, SVOD ou Streaming

Galerie photos

  • Beamar 23 août 2019
    Delicatessen - La critique du film

    Analyse fine et sensible

  • birulune 23 août 2019
    Delicatessen - La critique du film

    Une fable des temps de crises où l’on peut s’habituer à peu près à tout "en effet c’est finement observé. Dreyfus est génial en bon gros salaud, touchant en même temps que monstrueux, et l’acteur fétiche Pinon est à la hauteur aussi, une vraie gueule de cinéma, comme le reste du casting, que du beau monde. Au lieu de prendre une bande de jeunes décérébrés fêtards prêt à se faire massacrer en forêt par un croque-mitaine taiseux, les dialogues ne sont pas là pour meubler avant la boucherie, les cris et la violence gratuite cathartique, tout le monde a une personnalité, une raison d’être, et on parle dans les escaliers de qui va se faire manger, comme on parle de la météo. Surréaliste. C’est-à-dire que la guerre, à peine esquissée au détour des dialogues, on est à fond dedans sans y être du tout, c’est la vie de tout les jours, sans drame, on secoue les tapis. La scène d’intro est prenante, la partie en vue subjective est immersive, on est à la place du gars qui veut pas finir dans l’assiette des autres. Peu de sang, beaucoup de poésie, mais celle de tous les jours, à la Delerm, douceureuse, presque jusqu’à l’excès tellement le film est bien ficelé

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.