birulune

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

3 films à voir

1 film vu

20 films notés

150 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

1 série TV notée

3 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Walkyrie - La critique

Je me souviens plus du film en entier. Les quinze minutes de fin. Tout est là. Le reste c’est du Hitchcock en effet. L’engouement pour le führer manque de réalisme (le gradé qui hurle qu’Hitler est vivant, la scène de procès) car à cette époque, grâce à la radio justement et aux journaux, on découvrait soudain que la bataille pouvait être perdu, eux qui n’en avaient perdu aucune, et chacun se demandait ce qui allait advenir dans un futur très proche dans cette bonne vieille Allemagne. Pour inverser une expression issue du Cinéma Sous Les Années Reagan( à propos de Rambo) "c’est le coup de couteau (...)

Lire la suite

2001 : l’odyssée de l’espace - La critique

Waouh. Bonne critique. Celle de Jipi aussi, en plus lyrique. Interstellar fait le procès des détracteurs d’Appollo 11 (alunissage ou pas ?) mais 50 ans après 2001 l’odyssée de l’espace reste le must philosophico-sf du genre. On se croirait vraiment dans l’espace grâce à un effet qui n’est pas spécial : le silence. Et tout ce noir. Ce vide. C’est Gravity avant l’heure (l’esseulement total propice à la réflexion) et on l’apprend en cours de philo : l’angle droit n’existe pas dans la nature, alors peu importe qui est le concepteur du monolithe, ni même le message de celui-ci (on pourrait pas le comprendre) on (...)

Lire la suite

Cannes 2018 : Solo, a Star Wars Story - la critique du film

Waouh. Assassine la critique ! Le film casse pas des briques mais c’est quand même mieux que les épisodes 1,2 et 3. Enfin je crois On ne s’attend plus au film de l’année. La magie est passée. Des moments agréables mais jamais de grandeur ni de grand sentiments à part la scène d’ouverture. Harrelson remplit le cahier des charges. Quant à Solo il est effectivement interchangeable. Une idée juste comme ça : pourquoi n’ont-ils pas utilisé la même technique que Tron Legacy pour rajeunir Ford parce que là ça aurait été un (...)

Lire la suite

Matrix - la critique

Pas facile de trouver qqch de nouveau sur le sujet car après la tempête médiatique (reloaded et révolution marchent moins bien) on voit que le temps a passé mais le film est toujours aussi bon. L’ordinateur... Ce prolongement du cerveau humain... D’où l’idée de la matrice qui nous connecte tous mais nous sépare de notre propre réalité. C’est prophétique Et les effets spéciaux sont la clé du succès du message apporté : nombreux, bien faits et toujours justifiés. Un des derniers bons films pour tous et toutes avant l’ère du cinéma post-11 septembre ou de la tendance bobo bio et surtout avant ces fichus (...)

Lire la suite

Justice League - la critique du film

Un bon film bis mais pas un bon film en tant qu’original. J’aime bien certaines scènes. Le coup de sang de superman vaut son pesant de gros sel. La chevauchée des amazones aussi. Mais la scène de libération des otages par wonderwoman je l’aurais mis à la fin et j’aurais basé le film entier sur une enquête sur ces obscurs terroristes. Voilà. Faut du super méchant pour faire revenir le King des super héros et les interactions plates entre des personnages intéressants c’est pas que chez marvel (...)

Lire la suite

Wayward Pines : la série horrifique de Shyamalan que l’on n’attendait pas ! Critique...

Bon article je connais pas Under The Dôme même si je suis un grand fan de Stephen King et petite question :The Mist c’est le long métrage tiré de sa nouvelle Brume ? Si c’est le cas Weyward Pines est l’antithèse de The Mist.. C’est tout à l’envers :dans Weyward Pines tout le monde est bien à l’abri dans sa maison, à l’école ou au bar du coin. Ils subissent le même danger mais il y a David Pilcher

Lire la suite

American Horror Story saison 1 - la critique + test DVD

J’ai pas encore fini le Blue ray mais je suis déjà totalement satisfait ! Entre le procès inversé du psycho-boy ( il a fait quelque chose de mal mais il semble avoir oublié il ne se rappelle que de la colère) et la rédemption de la mauvaise mère honteuse de sa gamine mongoloïde il y a presque tout les tabous dans cette série de dingue. Ton message de père c’est quoi monsieur le pater familias qui fornique avec une étudiante parce que madame a perdu le bébé ??? Il faut les voir parler avec leur démon, de la colère refoulée de la femme trompée a cette autre colère, celle de la maitresse bafouée qui a un (...)

Lire la suite

Preacher saison 1 - la critique (sans spoiler) + le test blu-ray

Série géniale s’il en est. On regrette un peu le coté foutraque de certains aspects du scénario et c’est bien peu de chose comparé à l’excellence de brio et de ringardise affichée de cette fichue série:pas un ordi pas de Facebook juste de la poussière et des âmes torturées portées par des gueules cassées incroyables. Kass’ cartonne en double en négatif de Custer qui peine à se convaincre qu’il peut être un prédicateur digne de son père, et Tulip, l’éternelle amoureuse de mauvais garçon veut sauver son ex’ de ces bondieuseries qui fonctionnent plus comme un exutoire que selon une réelle vocation de Jesse ( d’où (...)

Lire la suite