Critique

CINÉMA

Captain Marvel - la critique du film

Le 5 mars 2019

Galerie Photos

Vos avis

  • 15 mars, par birulune

    ...c’est de la critique dithyrambique ça ! Indigne de votre plume éclairée et éclairante M. Mignard. J’ai pas vu Un Raccourci dans le Temps et je me fiche de l’affaire Weinstein (le cinéma c’est l’art de la séduction incarné et des donzelles montées au créneau viennent cracher dans la soupe une fois leur nom établi dans le top 100 des femmes les plus belles du monde, contradiction...) et je me fiche encore plus de la mode de la super-héroïne super-féminine. Et pourquoi spoiler la fin du film ??? Les avengers se refont enfin une santé. Outré de voir Christopher super-Reeves transformé en femme, Captain Marvel est moins lesbien que Wonder Woman, ce dernier étant lui réellement et totalement phagocyté par les assos et la culture LGBT de ces quinze dernières années. Une héroïne dont ni la sexualité ni l’appartenance ethnique n’en fait un quelquonque porte-parole de quoi que ce soit. Samuel L. Jackson en sidekicks de la nouvelle super-femme est très inspiré, il sait trouvé sa place, et il sert de fil conducteur pour comprendre un scénario assez complet pour rendre la partie intéressante. Il est l’ingrédient qui rend les enjeux interplanétaires du conflit (des gendarmes de l’espace en combi verte contre des métamorphes verdâtres et belliqueux) intéressant, là où Thor arrivait pas à nous faire sympathiser avec des peuples menacés de génocide, les expat’ dans Captain Marvel sont franchement attachants et en plus ils cherchent leur place dans la galaxie et c’est supra-humaniste comme message, enfin je trouve. C’est personnel comme avis... Revivre les nineties, c’est la totale. Les ordis qui c

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?