birulune

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

3 films à voir

1 film vu

20 films notés

150 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

1 série TV notée

3 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Star Trek - la critique

Les suites sont nulles (Darkness etc) mais celui là est génial

Lire la suite

Divergente - la critique du film

Un film pour midinette qui devient un vrai chef d’œuvre. Tout d’abord Tris n’en fait pas des caisses alors que Jennifer Lawrence dans Hunger Games irrite à force de surjouer et tout l’art de ce petit bijou est de reprendre un crédo usé jusqu’à la corde (la timide introvertie devient un lion féroce et malin) et d’en faire presque une nouvelle référence du genre. Les scènes pour adolescents sonnent juste et même si les personnages sont souvent réduits à des stéréotypes (la noire grande gueule est une Sincère, le frère Kaleb est un garçon brillant donc il devient pour un temps un Érudit cynique manipulateur qui (...)

Lire la suite

Men, Women & Children - la critique du film

Le film le plus malsain que j’ai jamais vu. The ABC of the Death 1 et 2 c’est rien à côté. Un cauchemar éveillé avec une voix off lancinante. J’ai pas réussi à tenir jusqu’à la fin.

Lire la suite

Calvaire - Fabrice du Welz

J’adore cette critique. La crème de la crème !

Lire la suite

Quand je serai petit - la critique

La scène finale a de la musique guimauve émouvante et on est emporté par ce torrent de sentiments même si Rouve a pas construit tout son film dans le seul but de faire une telle scène finale on a envie de dire que c’est cette nonchalance qui précède le point fort final qui est le point fort du film. Et en même temps on n’aurait jamais pardonné à un Robin des bois de faire un film guimauve. C’est un peu leur fond de commerce de se foutre ouvertement de la gueule des films guimauve ou de cape et d’épée... Tout le cinéma ultra codé (guimauve, film de costumes etc) était leur bête noire et on se rend compte (...)

Lire la suite

Wayward Pines : la série horrifique de Shyamalan que l’on n’attendait pas ! Critique...

Bon article je connais pas Under The Dôme même si je suis un grand fan de Stephen King et petite question :The Mist c’est le long métrage tiré de sa nouvelle Brume ? Si c’est le cas Weyward Pines est l’antithèse de The Mist.. C’est tout à l’envers :dans Weyward Pines tout le monde est bien à l’abri dans sa maison, à l’école ou au bar du coin. Ils subissent le même danger mais il y a David Pilcher

Lire la suite

American Horror Story saison 1 - la critique + test DVD

J’ai pas encore fini le Blue ray mais je suis déjà totalement satisfait ! Entre le procès inversé du psycho-boy ( il a fait quelque chose de mal mais il semble avoir oublié il ne se rappelle que de la colère) et la rédemption de la mauvaise mère honteuse de sa gamine mongoloïde il y a presque tout les tabous dans cette série de dingue. Ton message de père c’est quoi monsieur le pater familias qui fornique avec une étudiante parce que madame a perdu le bébé ??? Il faut les voir parler avec leur démon, de la colère refoulée de la femme trompée a cette autre colère, celle de la maitresse bafouée qui a un (...)

Lire la suite

Preacher saison 1 - la critique (sans spoiler) + le test blu-ray

Série géniale s’il en est. On regrette un peu le coté foutraque de certains aspects du scénario et c’est bien peu de chose comparé à l’excellence de brio et de ringardise affichée de cette fichue série:pas un ordi pas de Facebook juste de la poussière et des âmes torturées portées par des gueules cassées incroyables. Kass’ cartonne en double en négatif de Custer qui peine à se convaincre qu’il peut être un prédicateur digne de son père, et Tulip, l’éternelle amoureuse de mauvais garçon veut sauver son ex’ de ces bondieuseries qui fonctionnent plus comme un exutoire que selon une réelle vocation de Jesse ( d’où (...)

Lire la suite