’Boo’Radley

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

68 films notés

69 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Alice au pays des merveilles - la critique

Agréable film pop up où décors, toilettes et accessoires sont remarquables et s’insèrent dans une mise en image somptueuse. Mais l’héroïne semble perdue dans le mystère de son personnage et jamais le charme étrange, l’innocence étonnante de l’Alice de Lewis Carroll, ne passe. C’est un produit hollywoodien terriblement éloigné de l’originalité des premières oeuvres de Tim Burton.

Lire la suite

Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc Sec - la critique

Sur la plan idéologique, pas de surprise : on retrouve tous les thèmes de l’univers de Tardi. Scénario plein de rebondissements et d’épisodes rocambolesques, photographie superbe évoquant les chromos de la fin du XIXème, décors délicieusement rétro... Luc Besson a eu la main heureuse et, avec un grand respect de son public, il a trouvé le luxueux cachet d’un certain prêt-à-porter hollywoodien.

Lire la suite

Dans ses yeux - la critique

Oscar du meilleur film étranger, récompense presque naturelle tant on retrouve dans le style de Campanella la perfection formelle d’un certain cinéma américain : beauté de l’image, des cadrages toujours composés en fonction de la nécessité de l’action, de la vérité intérieure des personnages. Ceux-ci, parfaitement insérés dans la trame sociale et politique de la vie argentine, sont cernés, campés par quelques signes visuels efficaces, par des échanges réduits à l’essentiel qui marquent au long des séquences leur évolution intérieure. C’est d’abord une réussite de film romanesque avec un dialogue amoureux qui (...)

Lire la suite

Mourir comme un homme - La critique

"Mourir comme un homme" est une oeuvre hybride, tantôt simpliste, tantôt raffinée, constamment tendre. Tonia la transsexuelle est le personnage de chair et d’os bouleversant qui, au tournant de sa vie, accapare l’oeil de l’objectif. Pour raconter sa tragédie, João Pedro Rodrigues témoigne d’un indiscutable lyrisme dans l’étrange et le baroque. A signaler l’utilisation de nombreux intermèdes musicaux en marqueterie d’états d’âme, dont une inoubliable séquence dans la forêt. Le film risque pourtant d’ennuyer ceux qui se refuseraient à entrer dans ce monde maniéré d’une beauté vénéneuse. A ne mettre qu’entre (...)

Lire la suite

Huit fois debout - la critique

Film délicat, sans fadeur. Quelques plages très fraîches éclairées par le minois de Julie Gayet et la distanciation lunaire de Bruno Podalydès. L’humour, parfois, atteint une certaine forme de poésie. La mise en scène gagnerait, cependant, à plus de punch...

Lire la suite