Critique

CINÉMA

Mourir comme un homme - La critique

In the mood for love

Le 2 mai 2010

A travers le parcours d’une transsexuelle en quête d’un sens à son existence, Mourir comme un homme est bouleversant d’humanité. Tragique et poétique.

Galerie Photos

Vos avis

  • 13 mai 2010, par ’Boo’Radley

    "Mourir comme un homme" est une oeuvre hybride, tantôt simpliste, tantôt raffinée, constamment tendre. Tonia la transsexuelle est le personnage de chair et d’os bouleversant qui, au tournant de sa vie, accapare l’oeil de l’objectif. Pour raconter sa tragédie, João Pedro Rodrigues témoigne d’un indiscutable lyrisme dans l’étrange et le baroque. A signaler l’utilisation de nombreux intermèdes musicaux en marqueterie d’états d’âme, dont une inoubliable séquence dans la forêt. Le film risque pourtant d’ennuyer ceux qui se refuseraient à entrer dans ce monde maniéré d’une beauté vénéneuse. A ne mettre qu’entre des mains ouvertes.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?