Jujulcactus

Rezé

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

1 film à voir

0 film vu

94 films notés

94 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Le chaperon rouge - la critique

Les contes ont la côte, les projets d’adaptation fleurissent à peu près partout et même les plus gands réalisateurs s’y penchent (Burton par exemple)... D’ailleurs on a eu le droit à une version moderne de la Belle au bois dormant en compétition à Cannes ! Catherine Hardwicke, connue pour le premier Twilight, s’est elle lancé le défi de réaliser une version adulte et gothique du Chaperon rouge ... Pari hautement intéressant, mais tout hautement raté ... La réalisatrice cultive les invraissemblances dans son récit, et lui apporte un côté comique un peu désolant... Si elle semble porter un intérêt démesuré à (...)

Lire la suite

Tomboy - la critique

Céline Sciamma signe avec « Tomboy » un film à la fois simple et compliqué. Simple dans le postulat de base : une jeune fille qui décide de se faire passer pour un garçon après un déménagement, simple dans sa construction aussi avec beaucoup de scènes du quotidien aux allures anodines, mais il faut l’avouer gorgées de nostalgie à l’instar du jeu de carte ... Sans musique, il y a pourtant derrière cette légerté de visu, des questions, des reflexions à partir de ce choix de l’héroïne ou des réactions qui s’en suivent. Le premier sentiment peut-être, une petite frustration mais qui s’envole vite, aussi bon (...)

Lire la suite

La nostra vita - La critique

Drame social par excellence, « La Nostra Vita » c’est le drame et le social désolidarisés l’un de l’autre autour d’un même homme : le décès de sa femme et sa vie de chantier compliquée. J’ai été surpris de voir que c’est cette deuxième trame qui prend peu à peu le dessus sur la première qui est pourtant au centre du premier tier du film et qui, il faut avouer, est franchement bon. Un point de départ réussi donc, doté d’une jolie émotion et d’un grand réalisme que les sous-intrigues de milieu de film viennent briser, souvent inintéressantes et plates, elles enlisent le rythme du film. Les déboires d’argent du héro (...)

Lire la suite

Rio - la critique

Blue Sky revient en forme, sur les rythmes endiablés du carnaval... La ville de Rio est au cœur du film, et on peut dire que l’hommage de Carlos Saldanha à sa ville natale est vraiment réussi, la cadre est original et dépaysant : plages, buildings, foot, carnaval mais aussi favelas tout y passe... Beaucoup d’humour dans ce nouveau long métrage, un rythme bien tenu, et des personnages franchement sympathique (mais peut-être un peu trop nombreux) mention spéciale au méchant Cacatoès tout simplement excellent, avoir un méchant avec autant de personnalité c’est un sacré atout dans un film ! Malgré une (...)

Lire la suite

Rabbit Hole - la critique

Quand on voit la filmographie de John Cameron Mitchell, il est bien surprenant de voir apparaître ce « Rabbit Hole », tant le réalisateur apprécie désinvolture, excès et provoc’... Il démontre avec ce film commandé qu’il est un cinéaste tout terrain, livrant un drame sobre et lumineux sur un thème pourtant compliqué : le deuil d’un enfant... Pour éviter le pathos inutile, il centre son intrigue huit mois après l’événement, mais au cœur de personnages qui commencent tout juste à s’en remettre. Un couple superbement interprété par Nicole Kidman (nommée aux oscars pour ce rôle) et Aaron Eckart qui essaient de (...)

Lire la suite