Norman06

FILMS

0 films à voir

0 films vus

570 films notés

575 avis de films

TV

0 séries à voir

0 séries TV vus

0 séries TV notées

0 avis de séries TV

BD

0 BD à lire

0 BD lus

0 BD notées

0 avis de BD

MUSIQUE

0 musiques à écouter

0 musiques écoutées

0 musiques notées

0 avis de musique

A voir, à lire, à entendre

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Médiathèque

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Avis

  • FILMS
  • BD
  • Séries TV
  • MUSIQUE

Tokyo ! - la critique

Le court métrage de Michel Gondry, s’il permet de retrouver son univers décalé et étrange, comporte des longueurs en dépit d’une séquence de transformation insolite. Le second volet montre un Carax curieusement fantaisiste, mais la lourdeur du propos en fait le "sketch" le moins réussi. C’est l’auteur de "The Host" qui remporte la palme dans une troisième partie angoissante et oppressante.

Lire la suite

Policier, adjectif - la critique

Un dispositif honorable et une belle réflexion sur la conscience morale policière mais la forme, faussement moderniste, a des accents de déjà vu. Le réalisateur n’évite pas le défaut d’un certain cinéma contemporain : il est soporifique...

Lire la suite

Au-delà - la critique

Un début époustouflant et de belles scènes intimistes où l’on retrouve la griffe de Clint. Mais l’insignifiance de Cécile de France (et de son personnage) et une bouillie ésotérique atténuent la force d’un récit qui aurait mieux convenu à Iñárritu ou Haneke. Un Eastwood mineur mais un Eastwood tout de même, qui ne mérite ni les excès de louanges de la politique des auteurs ni la condescendance similaire à celle dont fut victime un Ford en fin de carrière.

Lire la suite

The Green Hornet - la critique

Gondry aurait-il perdu son âme avec ce blockbuster pour teenager à pop corn et magnum ? Certainement pas ! Bien au contraire, sa palette s’enrichit de trouvailles visuelles hallucinantes, surpassant le ton faussement audacieux de certains de ces ratages (La sciences des rêves). Décapant !

Lire la suite

Black Swan - la critique

N’ayons pas peur des mots : c’est déjà sûrement l’un des chefs-d’œuvre du 7e art : scénario époustouflant, art du filmage des corps magnifique, tension dramatique, mélange subtil des genres... Si les références sont nombreuses (Polanski, Hitchcock, Cronenberg, Lynch, Haneke, Ophuls, Buñuel, Visconti...), Aronofsky les transcende par une élégance hors pair. Plus que Vincent Cassel peu crédible en mentor déjanté, Natalie Portman trouve le meilleur rôle de sa carrière, bien épaulée par Barbara Hershey et Winona (...)

Lire la suite