Critique

CINÉMA

L’amour dure trois ans - la critique

99F, Bourgoin en pourboire.

Le 7 septembre 2014

Pour sa première réalisation, Frédéric Beigbeder signe une comédie assez fidèle à l’esprit de son livre, non dénuée d’humour, d’inventivité et de fantaisie, mais qui s’empêtre parfois dans le mauvais goût racoleur

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?